Top

3 parents pour un bébé

le 23 septembre 2012 à 8:56 

3 parents pour un bébéFécondation : impliquer trois personnes pour minimiser les risques de transmission d’une pathologie rare ?

Les Britanniques ont jusqu’au 7 décembre pour décider si une méthode inédite de fécondation doit être légalisée. Les chercheurs ont en effet mis au point une technique qui permettrait de limiter les risques de transmission d’une maladie grave par la mère en faisant intervenir une donneuse qui elle, possèderait un ovocyte sain.  En plus du père et de la mère, la donneuse transmettrait ainsi son patrimoine génétique à l’enfant.

La manipulation se ferait au niveau du cytoplasme de la mère et de la donneuse. Selon les données des chercheurs, il suffirait d’extraire le noyau de la mère issu d’un cytoplasme défectueux pour le réintroduire dans un cytoplasme plus sain où les mitochondries (sources d’énergie de la cellule) sont en état de fonctionner.

Cette méthode n’est pas étrangère aux scientifiques puisqu’elle a déjà été utilisée chez les animaux, notamment dans certains cas de clonage. En revanche, cette expérimentation est une première chez l’homme. L’impossibilité de prévoir ses effets sur l’enfant soulève de nombreuses questions : et si la cellule nouvellement constituée générait d’autres anomalies ? A la naissance de l’enfant, quelle position occupera la donneuse ?

En France, le don d’ovocyte et le diagnostic pré-implantatoire ont déjà fait leurs preuves. Ces deux méthodes permettent de privilégier l’implantation d’un ovocyte sain  lors de la fécondation in vitro.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom