Top

La mortalité de l’infarctus du Myocarde en baisse

le 28 août 2012 à 8:49 

Depuis 1995, la mortalité liée à l’infarctus du myocarde a fortement baissé en France selon les données présentées dans une étude à la Société européenne de cardiologie.

En ce moment, à Munich, se tient le Congrès européen de la Société européenne de cardiologie. L’étude, qui y a été présentée, montre l’amélioration du taux de mortalité lié à l’infarctus du Myocarde.

Cette amélioration a été possible pour plusieurs raisons dont la principale est, bien entendu, un meilleur dépistage et une amélioration des traitements, notamment l’intervention coronarienne percutanée primaire et la pose d’un stent.

Toutefois, selon Etienne Puymirat de l’hôpital Georges Pompidou, d’autres facteurs expliqueraient cette baisse importante de la mortalité à 30 jours.

De 1995 à 2010, cette baisse a été divisée par 4 chez les hommes passant de 13,7% à 4,4% et de plus de 2 chez les femmes passant de 23,7% à 9,8%.

Selon l’étude, cette amélioration est aussi due au changement de profil des personnes atteintes par un infarctus du myocarde : les patients sont plus jeunes (66,2 ans en moyenne en 1995 et 63,3 ans en moyenne en 2010) et le taux de femmes de moins de 60 ans touchées par cette maladie a largement augmenté (de 11,8% à 25,5%).

Les taux de fumeuses, de patientes obèses et de jeunes victimes d’un STEMI sans facteur de risque ont aussi augmenté expliquant cette chute de la mortalité (puisque les jeunes ont plus de chances de survivre à un infarctus).

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom