Top

Vahid Halilhodzic : « L’Algérien n’arrive pas à gagner à l’extérieur »

le 1 septembre 2011 à 14:28 

Depuis son intronisation à la tête de la sélection algérienne, au début du mois de juillet 2011, le successeur de Abdelhak Benchikha a entamé un travail d’analyse pour tenter de cerner les raisons de l’écroulement de la sélection algérienne de football.

«Je commence à voir plus clair et aussi à devenir plus optimiste qu’il y a un mois», déclarait d’emblée le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, lors d’un point de presse animé lundi dernier au centre de presse du stade du 5-Juillet. Mais le coach bosniaque demeure inquiet concernant le niveau de forme affiché par son groupe à quelques jours du match contre la Tanzanie. «Je ne peux donner un vrai bilan sur la forme de mes joueurs. Certains jouent, d’autres pas trop, alors que d’autres son toujours inactifs. La différence du niveau de forme est énorme», signale le Franco-Bosniaque qui compte défier le prochain adversaire des Verts chez lui à Dar es-Salam.

«J’ai constaté que le mental prime chez le joueur algérien. Quand il joue un match en déplacement, il perd tous ses repères. Ce que j’ai eu à vérifier avec le MC Alger et la JS Kabylie durant leur participation continentale. Les Algériens ont du mal à s’exprimer à l’extérieur. Cette mentalité doit changer», dira le conférencier qui dit avoir axé son travail sur l’aspect psychologique pour sensibiliser et surtout évaluer la mentalité de ses troupes. Coach Vahid n’a pas manqué de souligner son irritation de voir Hassan Yebda jouer avec son nouveau club au bout de deux séances d’entraînement. «Je trouve que ce n’est pas sérieux et de sa part et de la part de son club», a-t-il confié. L’équipe nationale a entamé dimanche dernier, un stage bloqué au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger), qui prend fin aujourd’hui, date du déplacement de la délégation par vol spécial en direction de la Tanzanie.

«Dans mon planning, j’ai accordé une grande importance au travail technique, et je peux vous dire que je suis satisfait de la réaction des joueurs qui assimilent tous les messages que je leur adresse. J’ai remarqué une nette évolution dans le jeu collectif, ainsi que dans la rapidité d’exécution. J’estime que le groupe est sur la bonne voie. Il suffit juste de persévérer dans le travail», a annoncé M. Halilhodzic. Mais le souci majeur du technicien bosniaque demeure le compartiment offensif. «J’ai un grand problème d’attaque, j’essaye de contourner cette inefficacité par un schéma de jeu qui permettra à nos attaquants d’être dans une situation idéale pour mieux s’exprimer dans leur touche finale», a expliqué le premier responsable à la barre technique des Verts. A cet effet, il a convoqué Hameur Bouazza, qui a retrouvé la grande forme en ce début de saison avec son équipe Millwal (Championship). Au sujet de ses choix concernant les joueurs convoqués pour ce stage, l’excoach des Eléphants n’a pas hésité à défendre sa liste, puisqu’il compte passer en revue tous les joueurs dont il dispose.

«D’ici le mois de décembre prochain, je serai fixé sur une liste de 28 joueurs, dont les trois gardiens de but, sur laquelle je miserai lors des prochaines échéances, à savoir les éliminatoires de la CAN 2013 et le Mondial 2014», a-t-il affirmé. Pour sa première sortie officielle avec les Fennecs, Coach Vahid s’attend à un match très difficile en Tanzanie. «Je connais un peu plus cette équipe tanzanienne, je pense qu’au début, ils vont être prudents. C’est une équipe composée de joueurs très vifs et aussi agressifs», fait-il remarquer. Le coach national semble certain que la clé du match sera de gagner les duels.»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom