Top

Maroc – Algérie : Le sélectionneur Benchikha n’a pas le droit à l’erreur

le 2 juin 2011 à 20:26 

Après s’être entraînée une dernière fois à La Manga Club, hier matin, l’équipe algérienne a rejoint Marrakech dans l’après-midi où elle a été chaleureusement accueillie.

Le compte à rebours a commencé pour notre Equipe nationale qui a bouclé son stage hier à Murcie par une dernière séance d’entraînement matinal, sous la pluie d’ailleurs, consacrée exclusivement à la mise en place tactique en prévision du match de samedi (21 heures) face au Maroc, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN-2012. Dans l’après-midi, les Verts ont rejoint l’aéroport San Javier de Murcie où ils ont pris place dans un avion spécial affrété par la compagnie Air Algérie qui les emmènera vers Marrakech. A l’atterrissage, sur le tarmac de l’aérodrome international de Manara, l’un des pilotes accrochera un drapeau algérien au hublot annonçant l’arrivée de l’Equipe nationale.

A l’accueil des Verts, il y avait le gouverneur de Marrakech, le président de la Fédération royale marocaine de football Ali Fassi El-Fihri, l’ambassadeur d’Algérie au Maroc, Son Excellence Ahmed Benyamina accompagné du consul de Rabat M. Zahar, M. Kader Berdja, représentant de la FAF ainsi que d’autres autorités locales. A leur descente d’avion, Boudebouz, en premier, la délégation algérienne a eu droit à des fleurs de la part de belles hôtesses ainsi qu’à une collation au salon d’honneur. Evidemment, les supporters algériens étaient au rendez-vous puisqu’ils se sont fait bien entendre à travers le boucan indescriptible qu’ils ont créé. Les coéquipiers de Bougherra, tous satisfaits de cet accueil très chaleureux de la part des frères marocains, ont su, à cet instant, qu’ils étaient rentrés dans l’ambiance du match. Après les formalités d’usage et le bain de foule, la bande à Benchikha embarque dans un luxueux autocar de couleur verte, pour rejoindre ses quartiers au splendide et paisible hôtel Palmeraie Golf Palace où elle séjournera jusqu’après le match.

Dans la Ville Ocre, l’ambiance commence à se faire sentir autour de ce sommet du football maghrébin d’autant que la rencontre se jouera à guichets fermés puisque tous les billets ont été écoulés et on a même frôlé l’émeute lors de la vente des 40 000 sésames. Pour sa part, la partie algérienne a eu son quota de tickets puisque 1 000 ont été remis à notre représentation diplomatique, alors que 500 sont destinés à la FAF. Côté marocain, on commence à chauffer le public à travers certaines déclarations démesurées, comme celle d’Aziz Bouderbala, l’ancien international des Lions de l’Atlas, qui a estimé que l’Algérie possédait une équipe très faible ! Pour leur part, les joueurs algériens ont refusé de faire le moindre commentaire en se limitant à dire : «Notre réponse, on vous la donnera sur le terrain.» Et c’est sur le terrain du stade de Marrakech que les hommes de Benchikha devront livrer un de leurs matchs les plus importants depuis leur qualification au Mondial-2010. Mais avant, les Verts auront deux séances d’entraînement, dont l’une, demain, sur le terrain principal comme le prévoient les réglements de la FIFA.

Ce sera l’occasion pour le sélectionneur algérien de mettre au point les derniers réglages et d’arrêter définitivement le onze rentrant qui débutera la rencontre. «Ça y est, j’ai mon onze de départ», annoncera-t-il aux quelques journalistes qui l’ont accosté à l’aéroport de Marrakech. Benchikha a, pour une fois, tous les atouts en main et n’a pas le droit de décevoir ceux qui ont placé toute leur confiance en lui. A un détail près, on devrait retrouver l’équipe suivante au coup d’envoi du match contre le Maroc avec Mbolhi dans les buts, Mostefa, Mesbah, Yahia et Bougherra en défense, Guedioura (ou Lemmouchia), Lacen et Yebda au milieu, Ziani, Kadir (ou Boudebouz) derrière les attaquants Djebbour (ou Matmour). On reviendra dans notre prochaine édition sur les aspects de ce match décisif pour une place à la prochaine CAN-2012.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 3,00 de 5)
Loading...

Une réponse à “Maroc – Algérie : Le sélectionneur Benchikha n’a pas le droit à l’erreur”

  1. Algerien93260 2 juin 2011 17:15

    On s enfiche on as gagné le match allé on est allé en coupe du monde,c est plus la meme ambiance,que le meilleur gagne

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom