Top

CAN 2012 – Football : La Côte d’Ivoire et la Guinée equatoriale en quarts de finale

le 4 février 2012 à 14:16 

La sélection nationale de Côte d’Ivoire, qui affronte son homologue de Guinée équatoriale, ce soir à Malabo, en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2012), veut imposer son expérience pour se qualifier au prochain tour.

Les hommes du sélectionneur François Zahoui veulent absolument rassurer leurs fans et confirmer le statut d’équipe favorite au titre continental. Pour la confrontation de Guinée équatoriale, le coach des Eléphants n’entend pas changer de stratégie. Il a même prononcé sa phrase fétiche, mercredi lors d’une conférence de presse: «La manière importe peu, l’essentiel, c’est de gagner».

«Une étape a été franchie. Mes joueurs savent que la réalité, c’est sur le terrain. Nous gardons la tête froide avec le même objecti», a déclaré Zahoui, affirmant que «quand tu as une étiquette de favori et que tu as l’objectif majeur de ramener la coupe, tu as un autre état d’esprit par rapport aux autres». Le premier responsable technique de la sélection ivoirienne a assuré que l’état d’esprit du groupe est «excellent».

«Nous avons notre expérience. Nous allons éviter toute panique et tout énervement», a-t-il assuré. Face au Nzalang Nacional (surnom donné à la Guinée équatoriale), François Zahoui reconnaît que la tâche ne sera pas facile et s’attend à un match très serré. «Nous jouerons contre une équipe qui a toujours été poussée par son public. Nous allons peut-être en souffrir. Mes joueurs le savent.

Mais, ils vont se battre pour se qualifier. C’est le chemin qui mène à la coupe», a-t-il souligné. Néanmoins, le coach ivoirien avertit ses poulains que la première erreur dont il faut se garder, c’est de sous-estimer l’adversaire. «Il ne faut pas se dire que parce qu’ils ont fait un faux pas face à la Zambie, le tour est joué. Ils voudront se rattraper pour faire plaisir à leur public.» Pour sa part, Kolo Touré, un des joueurs expérimentés de la sélection ivoirienne, affirme que ses coéquipiers seront lucides durant tout le match. «Le coach nous a demandé de tous défendre et attaquer, donc jouer en bloc. La qualification se joue maintenant sur un seul match.

Il faut pouvoir bien négocier les 90 mn de jeu. La Guinée équatoriale est une équipe intéressante, fougueuse. Mais il faut pouvoir nous imposer par notre expérienc», a-t-il conclu. Afin de corroborer les dires de son partenaire, le gardien de but, Copa Barry, estime que la victoire aux dépens du pays organisateur est un passage obligé. «Chacun d’entre nous jouera sa partition. C’est un match déterminant. Et ensemble, nous allons mettre en jeu notre collectif. Un match de coupe se gagne avec le mental. Nous l’avons, pour jouer, même quand c’est devant le public de l’adversaire», a ajouté Barry.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom