Top

CAN-2012 – Football : Le Ghana s’impose 2 – 1 face à la Tunisie

le 6 février 2012 à 18:50 

Les Tunisiens ont été héroïques hier mais n’ont pas pu venir à bout du Ghana en chutant 2-1 dans les prolongations.

Les Aigles de Carthage démarrent d’entrée avec trois milieux défensifs. A la surprise générale, Khalid Korbi est écarté, les Tunisiens évoluant avec le trio Traoui-Saihi-Ragued. Autre surprise de taille, la non incorporation d’Ammar Jemal, Trabelsi préférant aligner un arrière gauche de métier en la personne de Khalid Chemmam.

Au niveau de l’attaque, Trabelsi opte pour le trident Msakni-Dhaouadi-Khelifa. Les affaires tunisiennes commencent bien mal pour les Aigles de Carthage. Dès la 10e minute, les Ghanéens ouvrent le score sur un corner transformé en but par un coup de tête ravageur du capitaine John Mensah. Diminués sur le plan de la création du jeu par l’absence d’un véritable meneur de jeu, les Tunisiens subissent le jeu et sont gênés par la vivacité des Black Stars. Très conservateurs, les Ghanéens se contentent toutefois de gérer et cèdent à leurs adversaires la conduite du jeu. Le dernier quart d’heure marque ainsi un net regain de forme des Tunisiens qui pressent les buts ghanéens.

Sur une bévue monumentale de Balbouli

A la 42e minute, Saber Khalifa offre le but égalisateur aux Aigles de Carthage sur un coup de tête qui trompe la vigilance du gardien de but des Black Stars. Tunisiens et Ghanéens se rendent coup pour coup en seconde période avec des va-et-vient incessants des deux escouades, qui menacent à de nombreuses reprises les buts adverses. Les entrées en jeu de Jordan Ayew, très actif sur le flanc gauche de l’attaque ghanéenne et d’Issam Jemaâ font beaucoup de bien aux deux équipes. Gyan Asamoah et Jordan Ayew côté ghanéen, mais également Youssef Msakni et Issam Jemaâ, sont à deux doigts de marquer un second but décisif. Sans succès. Les deux escouades ont donc recours aux prolongations pour connaître le pays qualifié pour les demi-finales.

Sur les trente minutes des prolongations, les Tunisiens méritent amplement de gagner. Et pourtant ! Il aura en effet fallu une erreur monumentale du gardien de but Balbouli pour offrir le but de la victoire à Ayew. Mais que dire également de l’expulsion d’Ayman Abdennour sur un coup de coude commis à l’encontre du Marseillais ! Malgré l’infériorité numérique, les Aigles de Carthage auraient même pu égaliser avec un zeste de réussite. Quoique éliminés des quarts de finale, les Tunisiens quittent la compétition la tête haute.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom