Top

Ligue des champions : « Grosse déception de l’OL face à l’Apoel Nicosie »

le 8 mars 2012 à 18:25 

Il aura fallu attendre les tirs au but pour voir l’APOEL Nicosie se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions aux dépens de l’Olympique Lyonnais, très décevant (1-0, 4-3 tab).

Malgré une grosse ambiance au GSP Stadium, le début de match était assez brouillon. Jusqu’à l’ouverture du score rapide des Chypriotes. A la suite d’une erreur de Koné, Charalambides, côté droit, centrait dans le dos de Réveillère. Au deuxième poteau, Manduca reprenait instantanément et marquait de près (9’). Avant même le premier quart d’heure, l’APOEL revenait à hauteur de l’OL, vainqueur 1-0 à l’aller à Gerland. Après avoir éprouvé de grosses difficultés à entrer dans le match, les Gones sortaient peu à peu la tête de l’eau.

L’APOEL restait néanmoins dangereux, à l’image de Charalambides qui trouvait le petit filet extérieur de Lloris. Le portier rhodanien sauvait ensuite les siens devant Solari. Au retour des vestiaires, l’OL échappait au pire quand Lloris était sauvé par sa barre sur une intervention de Cissokho. En deuxième période, les Gones brillaient encore par leur déchet technique mais parvenaient à atteindre la prolongation. La décision allait tout de même se faire aux tirs au but. Après des tentatives réussies de Källström, Lisandro et Gomis, Lacazette et Bastos manquaient la leur. Vainqueur 4-3 aux tirs au but, l’APOEL se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des Champions et écrit la plus belle page de son histoire.

Garde : «C’est une très grosse déception»

«Malgré quelques bonnes choses, nous avons manqué de consistance dans notre jeu dans ce match. Sans être maîtres du jeu, nous avons réussi à nous procurer quelques occasions mais nous ne sommes pas parvenus à marquer ce but après lequel nous avons couru tout au long de la partie. Nous avons manqué d’efficacité ou de je ne sais quoi. Le début de match, très mauvais, a été la clé de la rencontre. Nous avons paniqué défensivement, laissé des espaces, nous étions loin. Je ne peux pas l’expliquer, surtout après ce que nous avons vu sur la suite. Nous avons repris les choses en mains défensivement, heureusement.

Nous avons dès samedi un match de Championnat très important contre Lille, qui est 3e et à qui nous aimerions bien reprendre des points. Il y a encore de belles choses à faire sur la fin de saison et notamment la finale de la Coupe de la Ligue et un quart de finale de Coupe de France. Quand on est professionnel, on se doit de relever la tête et de digérer».

Jovanovic : «Quand on y croit, on peut y arriver»

«Evidemment, c’est un grand moment pour l’histoire du club et le football chypriote. C’est un moment fantastique. C’était un rêve auquel nous ne pensions pas avoir accès au début mais quand on y croit, lorsque les joueurs y croient, dans un stade avec une ambiance exceptionnelle, on peut y arriver. Comme je l’avais dit lors de la conférence de presse d’avant-match, il nous fallait livrer de gros efforts pour nous qualifier.

Plus le match avançait et plus nous avons pu y croire. Ce qui m’a satisfait le plus, chez les joueurs, c’est que sur 120 minutes ils voulaient sans cesse aller de l’avant dès la récupération du ballon. Nous avons été très forts mentalement. Même lors de la séance de tirs au but, ce sont eux-mêmes qui ont choisi les tireurs. Le plus important aussi a été d’avoir toujours pu afficher une bonne organisation et une certaine patience au niveau tactique».

Manduca, le buteur providentiel

«C’est difficile de dire ce que je ressens. Il y a un mois et demi, j’ai été opéré, et je ne savais pas si je serais rétabli à temps. Après l’opération, je ne pouvais même plus marcher. Mais j’ai demandé l’aide de Dieu et quelque chose de fantastique s’est produit ce soir. J’ai marqué encore une fois un but important. Cela me rend très fier et très heureux. C’est le plus beau jour de ma vie.

Cette équipe est ce que nous en avons fait depuis la saison dernière. Nous l’avons construite match après match. Ce soir, des millions de personnes ont eu les yeux tournés vers l’Apoel, vers Nicosie et vers Chypre. C’est extraordinaire. En plus, nous avons toujours notre chance en championnat. C’est très important pour nous et surtout pour les supporteurs».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom