Top

Football – Algérie : Peu de fans au stade pour ce match, les sélectionneurs réagissent

le 11 octobre 2011 à 7:51 

La sélection algérienne a donc gagné son match face à la République centrafricaine au stade du 5-Juillet, avant-hier soir, mais reste loin encore des aspirations des Algériens qui attendent mieux de leur équipe.

En effet et devant une équipe de la R. Centrafricaine tout juste moyenne, si ce n’est faible, les poulains du coach, Vahid Halilhozidc ont réussi l’essentiel en empochant les trois points du succès qui lui permettent de terminer les éliminatoires de la CAN 2012 à la troisième place avec 7 points arrachés.

Yebda à la 2’ et Kadir à la 24’ ont scellé le sort de la R. Centrafricaine permettant aux Algériens de retrouver quelque peu des couleurs après une crise qui a traversé le football algérien qui avait du mal à se relever. En effet, il faut savoir que les fennecs n’ont pas joué de la sorte depuis bien longtemps et que l’équipe algérienne a amorcé de ce fait une nouvelle ère et entame la réconciliation avec ses fans déçus des précédents résultats négatifs.

Ils étaient, en effet, quelque 15 000 supporteurs à prendre place dans les travées du stade olympique malgré l’heure tardive et la fraîcheur pour apporter leur soutien aux coéquipiers de Madjid Bougherra. Certes, il y a eu encore du déchet dans le jeu, surtout que parfois les joueurs n’arrivaient pas à aligner trois passes décisives, mais le plus important est que les poulains de Vahid Halilhozidc se sont libérés et devront maintenant penser à l’avenir pour tenter de réaliser de bien meilleurs rendements. Il faut savoir que l’attaque reste encore loin des aspirations du staff technique qui n’est pas encore satisfait du rendement de certains joueurs qui ne se donnent pas à fond.

Le coach national aura encore du pain sur la planche pour la prochaine étape, même s’il sait qu’il a déjà fait un grand pas pour le renouveau de la sélection, surtout après avoir écarté certains joueurs. A noter que le Maroc s’est qualifié pour la phase finale de la CAN 2012 après avoir battu la Tanzanie sur le score de (3/1). Les Lions de l’Atlas ont eu, néanmoins, quelque frayeurs surtout que la mi-temps s’était soldée sur un score de parité, un partout.

Vahid Halihodzic (Sélectionneur de l’Algérie) : «C’est toujours bien de renouer avec la victoire acquise aujourd’hui grâce à la volonté des joueurs qui sont à féliciter pour les efforts fournis. Ils ont tout simplement fait ce qu’il fallait sur le terrain, même si on avait la possibilité de marquer plus de deux buts. L’esprit de la gagne qui les a animés, augure de belles choses à l’avenir, mais on doit avouer, en revanche, qu’il nous reste encore beaucoup de travail à réaliser. Pour ce match, je pense qu’on a été plus offensif que d’habitude, en se créant bon nombre d’occasions de but. Malheureusement, on n’a pu inscrire plus que deux buts, alors qu’un troisième nous aurait permis de terminer à la deuxième position de notre groupe. Je regrette, évidemment, de ne pas avoir réussi à se qualifier à la CAN.»

Jules Accorsi (Entraîneur, R.Centrafrique) : «Mon équipe a rencontré beaucoup de problèmes dans ce match pour développer son jeu habituel. Je pense que le premier but qu’on a encaissé d’entrée de jeu nous a été fatal, car on n’a jamais pu revenir dans la rencontre par la suite. L’absence de notre gardien titulaire nous a aussi été préjudiciable. Cela dit, en dépit de notre élimination, je suis satisfait de notre parcours, car ce n’est pas facile de se classer deuxième d’un groupe qui comporte deux grandes nations de football, comme le Maroc et l’Algérie. J’ai tout de même des regrets, car on aurait pu aller au bout de notre rêve si on avait gagné notre précédent match à domicile contre le Maroc.»

Plus dur sera la chute !

Certains joueurs de l’équipe algérienne étaient sans doute surpris de voir un public aussi maigre au stade du 5-Juillet pour les soutenir dans ce dernier match des éliminatoires de la CAN, où la sélection nationale était déjà éliminée avant même d’y prendre part. Le fossé s’est donc creusé entre les Verts et leurs supporteurs qui ne se déplacent désormais plus avec la même ferveur pour soutenir les coéquipiers de Bougherra, depuis la dernière Coupe du monde. Les fennecs pour lesquels on se bousculait pour pouvoir les admirer même lors des matches amicaux comme cela a été le cas lors de la rencontre face à la Serbie, ne font plus recette et n’attirent désormais plus le même nombre de fans qu’auparavant. La raison est toute simple, l’équipe nationale n’est plus cette équipe qui pratiquait un beau football et qui suscitait donc l’admiration à une certaine époque.

Plus dur sera donc la chute pour ces joueurs qui étaient choyés par les fans après la qualification au Mondial 2010 et qui devront savoir qu’ils doivent reprendre à zéro pour aller à la reconquête de leurs fans qui restent exigeants et qui n’acceptent pas qu’on se joue des couleurs nationales. Les joueurs se doivent de se donner à fond pour espérer être à la hauteur de la confiance de ces jeunes et moins jeunes qui ne respiraient que pour les Verts et qui sont maintenant en pleine reconstruction, ce qui nécessite plus de sacrifices de leur part.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom