Top

Le Milan AC et Silvio Berlusconi, c’est officiellement terminé

le 14 avril 2017 à 10:27 

Comme dirait Ribery, pour le Milan AC c’est la « rouetourne ». Avec le départ de Silvio Berlusconi, c’est 31 ans d’histoire du club lombard qui s’arrête. Annoncée en septembre 2016, la vente du club par Silvio Berlusconi à un groupe d’investisseurs chinois, Rossoneri Sport Investment Lux, est désormais officielle.
En effet, le Milan AC a été mené d’une main de maître et de fer depuis 1986, par le « Cavaliere ». Avec lui, le club a traversé une période particulièrement faste. Il a amassé 29 titres dont huit scudetti et cinq ligues des champions. Le Milan AC de Silvio Berlusconi, c’est aussi une équipe dans laquelle ont joué des joueurs comme Marco Van Basten, Ruud Gullit, Franco Baresi, Paolo Maldini, Andreï Shevchenko ou Kaka, mais aussi Costacurta, Nesta, , Rijkaard, Desailly, Inzaghi, Shevchenko, Seedorf et Pirlo entre autres.
Une des grandes réussites de Silvio Berlusconi au Milan AC, c’est d’avoir fait venir le visionnaire et légendaire Arrigo Sacchi, jusque-là illustre inconnu et entraîneur de Parme en Série B. L’entraîneur italien va bâtir en quelques mois une équipe qui dominera l’Europe et révolutionnera le football. Il va imposer son style révolutionnaire au milieu du « catenaccio  » cher aux tacticiens italiens d’alors.  Arrigo Sacchi, sera suivi par deux autres grands noms, qui vont se révéler sous la houlette du « cavaliere », il s’agit de Fabio Capello et Carlo Ancelotti.
Néanmoins, tout ceci sent la nostalgie, et fait un peu « ancien combattant », car il est vrai que le vieux club lombard a depuis, nettement perdu de sa superbe. Depuis le départ d’Ancelotti en 2009, le Milan Ac n’est plus que l’ombre de lui-même, en ne gagnant plus qu’un seul championnat et deux Supercoupes. Il se bagarre actuellement à la sixième place du championnat.
Comme de nombreux clubs maintenant, L’AC Milan va passer sous pavillon chinois, il sera désormais dirigé par le Chinois Yonghong Li, qui espère redonner au club lombard son lustre d’antan. Il promet des investissements massifs, ce que ne pouvait plus ou ne voulait plus faire la famille et notamment les enfants de Silvio Berlusconi qui ont poussé à vendre le club qui a accumulé 220 millions de dettes.
Après des mois de tractations, et déjà annoncé en septembre 2016, la société Fininvest, fondée et détenue majoritairement par le « Cavaliere », a finalement cédé 99,93 % des parts du club au Rossoneri Sport Investment Lux, un groupement d’investisseurs chinois pour un montant de l’opération de 740 millions d’euros.

Crédit photo :  Milanelo

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom