Top

Real Madrid-PSG : Fly Emirates, vainqueur assuré

le 15 février 2018 à 12:16 

Dans la confrontation entre le Real de Madrid et le PSG, il y aura un gagnant, qui ne peut pas perdre, il s’agit de Fly Emirates. En effet, la compagnie aérienne, est devenue un sponsor majeur des deux clubs. Donc, à la suite de cette confrontation particulièrement médiatique, Ahmed bin Saeed Al Maktoum, le PDG de Fly Emirates, sera, pour sa part en quart de finale, et il continuera à voir les grandes lettres de sa compagnie sur le maillot du PSG ou du Real Madrid.

On pourrait dire, ce qui devait arriver, arriva, car il s’agit de la conséquence logique, d’une stratégie marketing coûteuse, mais particulièrement ambitieuse. Depuis le début des années 2000, la compagnie s’est imposée comme le sponsor des grands clubs européens. Tout ceci, n’est pas le fruit du hasard, car Fly Emirates est un sponsor majeur du foot dans les sept principaux championnats d’Europe. On le retrouve sur les maillots d’Arsenal depuis 2004, PSG en 2005, le Milan AC en 2010, le Real Madrid en 2013 et Benfica en 2014.

Bien sûr, la note pour réaliser cela, est conséquente. Des clubs comme Arsenal, et le Real Madrid reçoivent chacun 35 millions d’euros par an. Actuellement, un club comme le PSG représente un chèque de 25 millions par an. Cependant, ce n’est pas vraiment inédit, car cette omniprésence programmée a déjà été mise en place par des équipementiers sportifs comme Nike, qui ainsi, a réalisé son implantation étape par étape, sur la base d’un grand club par pays. Ce furent, le Barça, l’Inter Milan, le Borussia Dortmund et le PSG.

Même politique pour un même but, il s’agit de combler efficacement et rapidement un déficit de notoriété face à des partenaires classiques, voire historiques. Dans le cas de Nike, il s’agissait d’attaquer Adidas sur le marché du foot. Concernant Fly Emirates, on parle évidemment d’autres compagnies aériennes quasi-historiques du secteur.

Pour Fly Emirates, il se rajoute à tout cela, une farouche volonté de distancer sa rivale économique et politique la Qatar Airways sur la scène internationale. La lutte est féroce sur tous les points, et le football en tant que vecteur publicitaire international important n’y échappe pas. Par exemple, quand le Qatar a le leader du championnat de France avec le PSG, les Emirats Arabes Unis ont Manchester City, leader de la Premier League Anglaise. Fly Emirates est allé encore plus loin à Londres. La capitale anglaise étant stratégique pour les voyageurs des pays du Golfe avec le hub d’Heathrow, le stade d’Arsenal, club historique de Londres, a fait l’objet d’un « naming » de son stade, devenu « Emirates Stadium ».

Crédit photo : wonker

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom