Top

Football : son salut nazi lui vaut la suspension à vie

le 18 mars 2013 à 8:01 

Giorgios-Katidis-580x308Un joueur de football grec a été banni à vie de la fédération nationale pour avoir adressé un salut nazi en plein match. La veille, la Grèce célébrait le 70e anniversaire des déportations juives au camp d’Auschwitz-Birkenau le 15 mars 1943…

La fédération de football grecque a décidé de suspendre à vie l’un des joueurs de l’AEK Athènes FC,  Giorgos Katidis.

Après avoir marqué un but  lors d’un match au stade olympique, le 16 mars dernier,  il a adressé au public un salut nazi. La fédération a estimé que « le geste de ce joueur est une provocation grave qui insulte toutes les victimes de la bestialité nazie et porte atteinte au caractère pacifiste et profondément humain du jeu ».

Le joueur, qui selon son entraîneur, l’Allemand Ewald Lienen, pleurait dans les vestiaires après la déferlante médiatique qu’a provoqué son geste, s’est défendu sur Twitter, assurant ne pas être «  un fasciste » ni même savoir ce que son salut signifiait : «  je ne l’aurais jamais fait si j’avais su ce que cela voulait dire ».

Une ignorance possible si l’on juge les propos d’Erika Perahia Zemour, responsable d’un musée juif du nord de la Grèce : « Beaucoup de problèmes en Grèce viennent du fait qu’en dépit des affirmations officielles, il n’y pas vraiment d’éducation à la Shoah dans les lycées ».

Dans les prochains jours, l’AEK Athènes FC  organisera une réunion et décidera du sort définitif de Katidis après avoir entendu ses explications.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom