Top

Maroc – Algérie : Benchikha veut gagner la « finale » de Marrakech

le 19 mai 2011 à 14:22 

Deux jours avant le départ en stage des Verts, le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, a animé une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur tous les sujets concernant le prochain match contre le Maroc.

D’entrée, le patron des Verts a mis tout le monde dans l’ambiance de ce que devrait être la prochaine sortie de son équipe, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN-2012, en annonçant : «Cette rencontre sera une finale et celui qui la gagnera, fera un grand pas vers la qualification. Nous avons déjà gagné la première manche à Annaba, à nous de confirmer ce succès et de sortir vainqueurs de la prochaine confrontation car une finale ça se gagne.» Benchikha plante ainsi le décor lors de cette conférence de presse animée, hier, au niveau de la salle des médias du stade du 5-Juillet et qui intervient deux jours seulement avant le départ pour l’Espagne où l’Equipe nationale est appelée à effectuer un stage de préparation à Murcie.

Le sélectionneur national mettra d’ailleurs l’accent sur l’importance de ce stage qui débutera demain avec le départ des joueurs locaux et qui sera ponctué par un match amical le 27 ou le 28 de ce mois avec une équipe locale, ce qui servira de grande répétition avant de rallier la ville de Marrakech qui abritera le derby maghrébin le 4 juin. Pour le choix de Murcie, Benchikha expliquera : «Nous avons opté pour ce lieu de regroupement, parmi trois autres sites visités, car il offre toutes les commodités pour bien travailler et préparer ce type de rencontre.» Puis sur le stage lui-même, il enchaînera : «Nous axerons nos efforts sur le travail tactique car un match se joue et se gagne sur le moindre détail, c’est pour cela que je ne veux rien laisser au hasard. Il y aura des séances individualisées et les joueurs seront mis sous pression afin de les pousser à se surpasser le jour ‘’j’’».

Avec quatre points, au même titre que ses trois autres adversaires du groupe, mais occupant la dernière place du classement, l’Algérie n’a pas droit à l’erreur et doit revenir de son voyage au Maroc avec au moins un point. Benchikha estime qu’avec la liste des joueurs convoqués, il a plus de solutions pour contrer un adversaire qui, selon lui, est déjà sous pression et qu’il aura suffisamment de temps durant le stage pour l’étudier. Quant à ce qui se dit ici et là dans la presse, Benchikha avertira qu’il ne sert à rien d’allumer l’adversaire et qu’il a sensibilisé ses joueurs de ne pas tomber dans certains travers, même s’il admet que tout ce que dira Eric Gerets, le sélectionneur du Maroc, ne ferait que motiver davantage son équipe. Concernant les clés de cette rencontre, le patron des Fennecs évoquera «l’équilibre de l’équipe, notamment au milieu de terrain, une bonne transition de la balle entre les différents compartiments, une bonne lecture du jeu et une gestion efficace des moments forts et faibles de cette rencontre, car les premières devraient être avantageuses pour notre équipe».

Abordant la liste des joueurs retenus pour cette confrontation, Benchikha saluera le retour d’un garçon comme Adlène Guedioura, un élément qu’il «aime bien en raison de ses qualités mentales et pour s’être battu pour revenir en sélection après sa grave blessure», tout comme ceux de Karim Matmour et de Foued Kadir qui, selon le coach national, offriront de nouvelles solutions pour le jeu et surtout pour l’attaque des Verts. Parmi les nouveautés, si Hillal Soudani frappait déjà à la porte de la sélection, notamment après ses performances lors du CHAN-2011 et en championnat avec son club l’ASO Chlef (il est meilleur buteur), celle de Brahim Ferradj, le joueur de Brest (Ligue 1 française), constitue la surprise de Benchikha qui précisera à son sujet : «Je le supervise depuis 20 matches maintenant, sans que personne ne le sache, même pas lui. J’ai discuté avec lui, les yeux dans les yeux. Il était disponible et content de l’intérêt que je lui portais. J’ai décidé d’aller le voir à l’occasion du match OM-Brest où on a discuté après le match et c’est là où j’ai constaté qu’il était heureux de rejoindre la sélection algérienne.» Au passage, Benchikha a tenu à remercier les responsables de l’Olympique de Marseille, plus particulièrement José Anigo, pour lui avoir permis d’accéder jusqu’aux vestiaires pour voir Ferradj qui inaugurera sa première sélection lors du prochain match face au Maroc.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom