Top

Real Madrid – FC Barcelone: Le grand match de la finale!

le 20 avril 2011 à 17:09 

Barcelone et le Real Madrid vont s’affronter pour la troisième fois cette saison, mercredi à Valence, avec en plus de la rivalité historique, un premier titre majeur directement en jeu : la Coupe du Roi. Mais il y a plus qu’un trophée à gagner.

Celui qui s’imposera mercredi prendra un ascendant psychologique non négligeable en vue des demi-finales de la Ligue des champions, l’affrontement suprême entre les deux plus grands rivaux d’Espagne : le 27 avril à Madrid, le 3 mai en Catalogne. Le Real, qui a réussi à revenir dans le match samedi en Liga (1-1) à 10 contre 11, s’est rassuré après la «manita» de la phase aller au Camp Nou (5-0). Mais le doute persiste : le Barça est resté maître du jeu au stade Santiago-Bernabeu et a pris une option quasi-définitive sur la Liga.

Au niveau de la possession du ballon, le point fort du Barça, cela ne fait aucun doute : le Real a une nouvelle fois été dépassé. Mais en nombre d’occasions, il a plutôt fait jeu égal. Ce qui donne espoir au public madrilène.

Et même si la Coupe du Roi est un trophée moins prestigieux que la Liga, promise pour une troisième saison consécutive au Barça de Guardiola, ou que la Ligue des champions, le Real, orphelin de titre depuis 2008, ne fait pas la fine bouche. D’autant qu’il a gagné sa dernière Coupe du Roi en 1993, trois ans après avoir perdu sa dernière finale face au Barça dans cette épreuve (2-0). Tactiquement, le Barça ne devrait rien changer à sa formule habituelle : un 4-3-3 dédié au contrôle du jeu et aux vagues offensives incessantes.

Côté Real, José Mourinho pourrait décider de rééditer son plan anti-Messi, avec Pepe en milieu défensif devant la charnière centrale ; un plan qui avait parfaitement fonctionné samedi jusqu’à l’exclusion de Raul Albiol. Sacrifié du nouveau système, le meneur de jeu Mesut Özil, entré en jeu en seconde période et excellent, devrait retrouver une place de titulaire. Le sacrifié cette fois pourrait s’appeler Angel Di Maria ou Karim Benzema.

Ronaldo plutôt que Benzema dans l’axe

Selon le journal As, José Mourinho pourrait choisir de titulariser Cristiano Ronaldo au détriment de Karim Benzema dans l’axe lors de la finale de la Coupe du Roi. José Mourinho aurait grandement apprécié la prestation de Mezut Özil lors du clasico opposant le Real Madrid au FC Barcelone. Du coup, le quotidien As pense que The Special One titularisera Di Maria et Özil sur les côtés en attaque et fera glisser Cristiano Ronaldo dans l’axe au détriment d’un certain Karim Benzema, tout juste revenu de blessure. Avec Gonzalo Higuain et Emmanuel Adebayor, Benzema se dispute le poste d’avant-centre. Mais si Cristiano Ronaldo commence à jouer dans l’axe, toute concurrence sera écrasée. A moins que Benzema joue sur les côtés ? Réponse, ce soir, pour la finale de la Coupe du Roi.

Abidal pourrait être aligné

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Opéré voici un mois d’une tumeur au foie, Eric Abidal pourrait bien être réintégré au sein du groupe barcelonais pour affronter le Real Madrid ce soir à Mestalla, lors de la finale de la Coupe du Roi. A en croire les informations du quotidien espagnol Marca, l’international français aurait déjà repris la course et l’entraînement collectif avec la formation azulgrana et une participation au deuxième clasico du mois ne serait donc pas impossible, même s’il devrait débuter la rencontre depuis le banc de touche.

Casillas : «Gagner la finale est vital»

«Nous pensons qu’il est désormais temps de remporter beaucoup de titres. Nous savons que ce ne sera pas facile. Ce sera un super match entre les deux meilleures équipes d’Espagne. Tout peut arriver, mais nous sommes vraiment excités concernant nos chances de réussir. Nous espérons pouvoir gagner la coupe. C’est un trophée très important pour le Real Madrid et nous ne pouvons nous permettre de ne pas le gagner après une attente de 17 ans. Ce sera encore plus important si nous parvenons à le gagner. C’est vital. Je n’ai pas remporté ce trophée alors que je suis ici depuis 11 ans. Le coach est un gagnant et il a insisté sur l’importance de la Coupe dès le premier jouer. Mourinho estime que chaque match est important et il s’est assuré qu’on soit concentrés à 100 % sur celui-là. A chaque fois que nous avons rencontré un adversaire durant cette compétition, on a senti son désir d’atteindre la finale».

Ramos : «Nous voulons un stade rempli de maillots blancs»

Jamais vainqueur du Barça de Guardiola, le Real Madrid sait qu’il aura besoin de toutes ses forces vives pour remporter la Coupe du Roi, ce soir, face au FC Barcelone. Au centre d’entraînement de Valdebebas, Sergio Ramos a lancé un appel aux supporters, rappelant celui qui avait été fait avant d’affronter Lyon en huitièmes de finale de la Ligue des champions : «Nous voulons un stade rempli de maillots blancs. Que toute la partie de Mestalla réservée à nos supporters porte des maillots blancs, et tous les accessoires blancs qu’ils peuvent. De cette façon, nous les verrons clairement pendant le match et ils nous serviront de motivation supplémentaire», a-t-il souhaité.

Rosell : «Je parie sur un 5-0»

Interrogé par Marca à pronostiquer le résultat de la finale, le président du Barça s’est lâché et s’est surtout moqué ouvertement du niveau du Real. Il a ainsi parié sur un «5-0» pour le Barça «pour ne pas perdre cette bonne habitude dans les duels face au Real Madrid». Une attitude hautaine qui contraste avec l’humilité que s’efforce d’afficher Pep Guardiola et l’ensemble des joueurs de Barcelone. Si Sandro Rosell s’est bien amusé, il y en a un qui n’a pas forcément apprécié la déclaration du président barcelonais : José Mourinho. Mais plus malin, l’entraîneur du Real Madrid a décidé d’afficher la déclaration de Rosell dans le vestiaire du Real. Une manière de piquer l’orgueil de ses joueurs et de les motiver un peu plus à battre l’ogre barcelonais pour soulever un premier trophée cette saison.

Puyol tente tout pour être prêt

Blessé à une cuisse lors du clasico samedi dernier, Carles Puyol fait tout pour être prêt pour la finale de la Coupe du Roi ce soir contre le Real Madrid. Selon Marca, le défenseur de Barcelone a effectué un travail spécifique à l’entraînement lundi. Blessé à une cuisse, le capitaine catalan espère être de retour pour la finale de la Coupe du Roi. S’il a trottiné à l’entraînement dimanche, il est toujours incertain. «Je serai avec mes coéquipiers mercredi. Quant à savoir si je jouerai, je l’ignore encore.»

Dani Alves : «Nous sommes très motivés»

Le défenseurdu Barça espère que ses équipiers et lui auront plus de réussite aujourd’huimercredi contre le Real en finale de la coupe, qu’ils n’ont eu samedi en championnat. Néanmoins, d’ici la fin de la saison, il y aura encore trois Real-Barça, et Dani Alves, le défenseur blaugrana, est convaincu qu’ils vont renouer avec la victoire. A condition, cela dit, qu’ils aient «plus de chance». «On verra si mercredi, on sera plus en réussite. Car samedi, on méritait mieux», a-t-il déclaré, ajoutant : «Mais on doit continuer comme ça et ce match qui arrive est d’une grande importance. Nous sommes très motivés, surtout qu’il s’agit d’une finale. Le football nous offre tout le temps des opportunités de faire mieux».

Le Real a tout prévu en cas de victoire

Prévoir les festivités avant d’avoir remporté un trophée est plutôt rare. Surtout quand on connaît le degré de superstition qui existe dans le monde du football. Le Real Madrid a ainsi déjà prévu de se rendre directement à la place de Cibeles juste après la finale de la Coupe du Roi, en cas de victoire face au FC Barcelone. L’atterrissage des Madrilènes étant prévu aux environs de deux heures du matin dans la capitale espagnole, ils iraient ainsi directement fêter leur titre avec leurs supporters, avant de rentrer gentiment se coucher car un entraînement est prévu dès le lendemain. Selon les estimations, 300 000 personnes pourraient venir fêter cette victoire et converger vers la place de Cibeles, haut lieu des célébrations des victoires du Real Madrid. Il ne leur reste plus qu’un petit détail à régler : battre le Barça. Et c’est loin d’être gagné.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 4,33 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom