Top

CAN-2012 : Mauvais départ de la Libye et du Sénégal

le 22 janvier 2012 à 14:03 

Première sensation pour la 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN-2012) avec la victoire de la Guinée équatoriale sur la Libye (1-0) et celle de la Zambie sur le Sénégal (2-1), dans le groupe A.

Pour le compte du match d’ouverture du tournoi, la sélection de la Guinée équatoriale s’est imposée devant son homologue libyenne sur le score de 1 but à 0 (mi-temps 0-0), hier soir à Bata. L’unique but de la partie a été l’œuvre de Javier Angel Balboa à la 87e. Devant son public, la Guinée équatoriale a signé une victoire logique car ayant dominé les débats en contraignant son adversaire à se cantonner en défense durant toute la seconde mi-temps. Dans la deuxième rencontre du groupe, les Lions de la Terrenga, désorganisés par la vitesse et les contres des Chipolopolos, ont cédé deux fois dans les vingt premières minutes. Ça commence mal pour l’un des favoris au titre.

La CAN est souvent le théâtre de surprises et cette première journée en est la preuve. Après la Guinée équatoriale, victorieuse de la Libye (1-0), c’est l’un des favoris de la compétition, le Sénégal, qui est tombé face à la Zambie. Quarts de finaliste en 2010, les Chipolopolos ne sont pas les premiers venus mais les Lions de la Terrenga et leurs stars semblaient au-dessus malgré tout. Pour le Sénégal, qui comptait rester «invaincu» selon son sélectionneur Amara Traoré, cette défaite est un sacré avertissement. Il ne suffit pas d’empiler les éléments offensifs (Sow et Ba devant, Niang et Diamé sur les côtés), encore faut-il entrer dans le match sans éluder les vingt premières minutes.

C’est là que la Zambie a pris le dessus, en gardant le ballon au début, et en frappant vite. Elle assommait ainsi les Lions de la Terrenga avec une tête de Mayuka (12e) et un but de Kalaba bien lancé par le capitaine Katongo (20e). Un réalisme maximal en contre qui récompensait un jeu plus léché, moins anarchique mais diablement efficace face à des défenseurs patauds et souvent pris à défaut. Les Lions étaient effectivement étourdis par ce coup double. Amara Traoré tentait de les réanimer en procédant à des changements marquants : le milieu Gomis sortait dès la 28e minute pour le buteur de Copenhague, Ndoye, puis Niang (dès la pause) et Sow (68e) étaient remplacés par Dia et Cissé.

Les Sénégalais semblaient revenir dans la partie et pénétraient davantage dans la surface, permettant à Ba de trouver la barre (68e) puis à Ndoye de réduire le score sur un tir en pivot (74e), si bien que chaque équipe eut sa mi-temps. Mais la Zambie pliait sans rompre, se repliant pour préserver une première victoire précieuse. Les Chipolopolos referont-ils le coup de 2010, lorsqu’ils avaient terminé en tête d’un groupe très relevé, devant le Cameroun, la Tunisie et le Gabon ? Pour le Sénégal, le prochain match, mercredi contre la Guinée équatoriale, sera déjà un match couperet. Et, en cas de qualification à la 2e place, se profilerait un quart de finale vers la Côte d’Ivoire…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom