Top

Gabon – Niger : Les Panthères sortent leurs griffes

le 24 janvier 2012 à 19:49 

Le Gabon est parfaitement entré dans sa Coupe d’Afrique des Nations. Co-organisatrice de la compétition, la sélection dirigée par Gernot Rohr s’est imposée face au Niger (2-0) et prend la première place du groupe C.

Le Gabon, pays hôte, a lancé sa Coupe d’Afrique des nations avec brio en battant le Niger (2-0), invité surprise de la compétition, dans une belle ambiance au stade de l’Amitié de Libreville. Malgré quelques belles phases de jeu, le Gabon n’avait pas marqué depuis plus de 300 minutes avant d’attaquer le match.

Le sélectionneur Gernot Rohr avait retourné le problème dans tous les sens, essayant Roguy Meye, Daniel Cousin et Fabrice Do Marcolino en attaque pour finalement prendre une option courageuse : aligner Stéphane Nguéma, joueur évoluant au Gabon, et laisser le capitaine Cousin sur le banc. Bien lui en a pris car il n’a fallu que 20 minutes au Gabon pour ouvrir le score sous les yeux d’un président Ali Bongo Ondimba euphorique et conforter le sélectionneur, décrié par la presse, dans son choix.

C’est en effet Nguéma qui a offert le premier but à Pierre-Emerick Aubameyang d’une longue passe de la droite (30e). Très présent également au milieu de terrain au pressing, Nguéma, ovationné à sa sortie, est venu marquer le deuxième but à la 45e en poussant dans les buts un ballon repoussé miraculeusement par le gardien nigérien sur une tête à bout portant d’Aubameyang, sans doute le meilleur Gabonais hier. Privée du défenseur Brou Apanga, victime d’une rechute, la défense gabonaise avec le jeune Ekwa Ebanega, champion d’Afrique des moins de 23 ans, et le Lorientais Bruno Ecuele Manga, a finalement vécu une soirée tranquille.

Les Gabonais, moins brillants en seconde période, ont fait ce qu’il fallait pour aborder en confiance leurs deux prochains matches face aux favoris de la poule, le Maroc et la Tunisie, qui s’affrontaient en soirée. Nul doute que ce sera moins facile que face au Niger.

Le Niger, sorti d’une poule de qualification où figuraient l’Egypte et l’Afrique du Sud, n’a pas montré grand-chose, la star de l’équipe se nommant désormais… Rolland Courbis, omniprésent le long de la ligne de touche au point de se demander si ce n’est pas lui l’entraîneur en lieu et place de Harouna Doula… En tout cas, ses choix n’ont pas été heureux : avec un changement avant la mi-temps et deux remplacements à l’heure de jeu, le Niger a ensuite été contraint de jouer à 10 à partir de la 72e minute après la blessure d’Amadou Kalala. Pas la meilleure façon de remonter un 2 à 0…

Rohr : «C’est positif pour la suite»

C’est un Gernot Rohr détendu qui s’est présenté en salle de presse, hier après la victoire du Gabon sur le Mena du Niger (2-0). «On a un fait un premier pas, il nous en reste deux. C’est une satisfaction, mais elle sera de courte durée, car nous allons nous plonger dans notre deuxième match. On a fait preuve d’un sérieux qui honore tous les joueurs. Nous n’avons pas eu de blessés, nous n’avons pas encaissé de but, nous n’avons pris qu’un avertissement, c’est positif pour la suite. La pression ? Cela fait deux ans qu’on n’en a pas, il fallait bien que ça arrive à un moment. On va maintenant se lâcher», a ajouté le coach des Panthères, avant d’en dire plus sur le Maroc, son prochain adversaire dans ce groupe C. « Nous avons quelques matches en DVD, et un membre du staff s’est chargé de les superviser. On va surtout en savoir plus ce soir (ndlr, hier lundi).»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom