Top

Algérie-Maroc: dernière ligne droite pour les « Lions de l’Atlas »

le 25 mars 2011 à 10:58 

Derby maghrébin – La sélection marocaine de football a pris part jeudi à son dernier jour de regroupement à Marrakech (sud) avant de rallier vendredi Annaba pour y disputer son 3e match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2012 (CAN-2012), dimanche face à l’Algérie.

Ce derby maghrébin, important pour les Marocains et décisif pour les Algériens, a été sérieusement préparé de part et d’autre, puisque les trois points qui seront mis en jeu auront leur pesant d’or dans le décompte final. A l’issue de la deuxième journée, le Maroc occupe la deuxième place du groupe D avec quatre points, devancé par la Centrafrique grâce à une meilleure différence de buts (+2 contre +1).

L’Algérie, quant à elle, partage la 3e place avec la Tanzanie avec un seul point, sachant que seul le premier du groupe se qualifiera directement pour la phase finale de la CAN-2012 prévue au Gabon et en Guinée Equatoriale. Pour l’Algérie, la victoire est donc obligatoire, faute de quoi c’est l’élimination qui frappe aux portes des « Verts », alors qu’un succès marocain fera prendre aux « Lions de l’Atlas » une sérieuse option pour la qualification avant trois journées de l’épilogue.
Comme lors des dernières séances, les hommes du technicien belge Eric Gerets, qui sont en stage bloqué depuis lundi, ont effectué des entraînements à huis clos pour « éloigner les joueurs de la pression », notamment celle des journalistes.

Prévue initialement pour ce jeudi à 20h30, l’arrivée à Annaba de la délégation marocaine se fera finalement vendredi vers les coups de 18h00 en provenance de Marrakech à bord d’un vol spécial.

La délégation, composée de 54 membres dont 23 joueurs, sera logée à l’hôtel « Rym El Djamil » et devrait être conduite par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat. Dès leur arrivée à Alger, les « Lions de l’Atlas » auront au programme une séance de décrassage au niveau du terrain annexe du stade du 19 mai 1956. Eric Gerets a prévu d’animer une conférence de presse samedi à 17h30, avant de conduire la principale séance d’entraînement qui aura à l’heure du match (20h30) sur la pelouse principale du 19 mai 1956.

A moins de 72 heures du derby maghrébin, le technicien belge, en fin connaisseur, a appelé ses hommes à « faire extrêmement attention » à la sélection algérienne et à gérer cette rencontre de « la manière la plus professionnelle possible » pour éviter des surprises durant le match. Pour lui, le Maroc « ne va pas jouer en fonction de l’adversaire, mais pratiquer son propre jeu dans l’optique de trouver cette clé de réussite ».

[poll id= »110″]

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

5 Réponses à “Algérie-Maroc: dernière ligne droite pour les « Lions de l’Atlas »”

  1. bibiche 25 mars 2011 16:48

    qu’est ce que j’en ai a foutre de ce match je veux du flouss

  2. Karim 25 mars 2011 13:26

    Je souhaite que ce soit un bon match de fraternité entre l’Algérie et le Maroc. Respect à tous les marocains, qui sont nos frères 😉

  3. Sabrina 25 mars 2011 13:21

    Allez l’Algérie, nous gagnerons quand même sans Bougherra. Respect à tous les marocains, qui sont nos frères 😉

  4. Farid 25 mars 2011 13:17

    Un bon match ce dimanche, l’Algérie contre le Maroc, deux pays frères. Je suis supporter algérien, et je dois tout le respect pour les marocains qui viendront à Annaba. Un grand de fraternité. Allez l’Algérie 😉

  5. Bônois 25 mars 2011 11:57

    La ferveur du public algérien donne des frissons à Rafik Djebbour, qui conduira l’attaque des Fennecs, dimanche face au Maroc à Annaba, en éliminatoires de la CAN Orange 2012.

    Dimanche, l’Algérie affrontera le Maroc à Annaba devant plus de 50.000 supporters. Une ferveur populaire qui comble Rafik Djebbour, interrogé par La Gazette du Fennec, notre nouveau partenaire sur le football algérien. « Je pense que s’il y a quelque chose qui fait rêver en Algérie c’est le public algérien, a déclaré l’attaquant. On a un public de classe mondiale, qui est toujours présent, qui répond fort et qui met une atmosphère de fête dans le stade. Nous, footballeurs, nous avons toujours eu ce rêve d’évoluer devant un public aussi fanatique, à nous de répondre présent car on sait que tout le peuple algérien est derrière nous et qu’il n’attend que la victoire », a conclu le joueur de 27 ans, sacré dimanche champion de Grèce avec l’Olympiakos.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom