Top

CAN-2012 – Guinée – Sénégal : Le vainqueur passe, le vaincu trépasse

le 26 janvier 2012 à 18:14 

La Guinée équatoriale, co-organisatrice du tournoi de la CAN-2012 a décroché hier le premier billet pour les quarts de finale en battant le Sénégal (2-1), pourtant annoncé avant le début de la compétition comme l’un des favoris. Les Lions de la Tanga (2-1) ont concédé leur deuxième défaite de suite après celle en match d’ouverture par la Zambie (2-1).

Les Sénégalais n’ont plus aucune chance de se retrouver en quarts de finale et leur dernier match, face à la Libye dimanche, sera l’occasion pour eux de sauver l’honneur d’une campagne désastreuse. En revanche, pour la Guinée équatoriale, co-organisatrice de la compétition et modeste 150e nation au classement Fifa, l’exploit est de taille, pour son premier grand tournoi international. Elle a entretenu le suspense mercredi devant son public sur la pelouse détrempée de Bata, ouvrant la marque par Randy (62) avant de se faire rejoindre à la toute fin du temps réglementaire par un but de Moussa Sow (88), puis de reprendre l’avantage, grâce à Alvarez (90+3).

Gilson Paulo : «L’expulsion de Doe est un problème pour nous»

«On est en quarts de finale, mais nous avons perdu un défenseur central qui a été expulsé (Lawrence Doe, ndlr), et c’est un problème pour nous. Vu comme le peu qu’on s’est entraîné ensemble, l’équipe a progressé pendant la compétition. Pour chaque équipe, on s’est préparé différemment. Mes équipes, normalement, se projettent vers l’avant, je n’aime pas quand elles restent derrière. L’équipe du Sénégal est très forte, elle était candidate au titre. Je suis assez surpris de ses résultats ici» a affirmé le sélectionneur de la Guinée équatoriale.

Amara Traoré : «J’ai un sentiment de frustration»

Le sélectionneur du Sénégal se dit frustré par le résultat, mais fier de ses joueurs qui ont tout donné : «Je félicite la Guinée équatoriale de sa qualif. On a bien préparé ce match, on l’a bien entamé, avec beaucoup d’occasions. Ca ne voulait pas rentrer ce soir. On a tout essayé, je suis content de mes joueurs, ils ont tout donné. Je n’ai jamais parlé de favori. J’ai un sentiment de frustration, parce qu’on venait gagner quelque chose dans cette compétition. Ca nous permettra d’apprendre, on avait beaucoup de joueurs qui n’avaient jamais joué de CAN. Ma frustration, c’est de voir autant d’occasions et toujours un pied, une tête… Je n’ai pas d’explication, on a tout donné. On avait commencé une reconstruction au Sénégal, puis on est passé à une phase de consolidation, avec le groupe qui se bonifie, mais on va bien analyser ce qui s’est passé ce soir.

Cette équipe-là a de la marge, il faut laisser grandir cette génération. C’est le processus des éliminatoires qui continue, avec les gros qui sont éliminés. Démission ? Non, pas du tout. Je ne peux pas parler d’une équipe plus forte que nous, aujourd’hui on a vu une grande équipe du Sénégal. Le terrain a gêné tout le monde, il ne faut pas chercher d’excuses. Mes regrets, c’est les vingt premières minutes ratées contre la Zambie».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom