Top

Brest – Dupont : « On va jouer en cactus ! »

le 27 janvier 2012 à 19:12 

L’entraîneur de Brest Alex Dupont a estimé vendredi que son équipe se battrait « aux quatre coins du terrain » contre le Paris SG, leader de la L1, et jouerait ainsi « en cactus, avec des épines partout », pendant tactique du +sapin de Noël+ de Carlo Ancelotti, samedi lors de la 21 journée.

Vous recevez le leader parisien samedi avec un nombre restreint de professionnels. Comment abordez-vous ce rendez-vous ?

La peur n’évite pas le danger. Ce sont les circonstances d’une saison, et elles ne nous sont pas très favorables aujourd’hui. Mais mon équipe est capable de s’accrocher et reste toujours très difficile à battre. Après, j’entends que le PSG joue en sapin de Noël, c’est ça ? Nous, on va jouer en cactus ! Avec des épines partout. On se battra aux quatre coins du terrain. Par rapport au match aller, il n’y a pas beaucoup de changements à Paris: seulement Maxwell qui joue à gauche. Ah si, ils ont aussi changé d’entraîneur ! J’ai beaucoup de respect pour Ancelotti. Il a eu de grands résultats et a entraîné de grands joueurs. Mais on doit aussi tirer un coup de chapeau à ce qu’a fait Antoine Kombouaré sur ces six premiers mois. C’est tout à faire remarquable.

Le groupe a-t-il digéré le départ de Nolan Roux à Lille ?

Je n’en ai pas parlé avec les joueurs pour une simple et bonne raison : aujourd’hui, Nolan Roux n’est plus brestois. Il est lillois et nous, on a tourné la page Nolan. Samedi, ce seront les débuts d’Alexandre Alphonse (recruté en provenance du FC Zurich, ndlr). Mais il ne faut pas lui mettre une pression particulière sur le dos. Ce n’est pas le remplaçant de Nolan Roux. Aujourd’hui, c’est lui l’avant-centre du Stade Brestois.

Comment avez-vous vécu les tentatives de Lille pour faire venir Jonathan Zebina ?

Déjà, je trouve ce mercato d’hiver incohérent et injuste, et en particulier pour des clubs aux moyens limités comme le nôtre. Cela nuit à l’équité sportive. Après, concernant Jonathan, c’est flatteur pour lui et pour le Stade Brestois que des grands clubs veuillent nous piquer nos joueurs. Ça veut dire qu’on a de bons éléments. Mais j’ai eu Rudi Garcia au téléphone et je lui ai dit que je n’avais pas apprécié que Lille contacte le joueur directement et lui fasse des offres. Cela m’a surpris de la part de Lille parce qu’en général, ils font les choses correctement. Après, qu’ils jettent leur dévolu sur lui, je le comprends.

Source : Fifa.com

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom