Top

FC Barcelone : une nouvelle saison tout en haut

le 30 mai 2011 à 12:27 

Comme en 2009, Barcelone a dominé l’Espagne et l’Europe, s’adjugeant brillamment la Liga et la Ligue des champions, manquant d’un rien un nouveau triplé en laissant filer la Coupe du Roi, lot de consolation pour le Real Madrid, le grand rival meurtri.

«Nous avons fait une saison sensationnelle, avec deux titres, qui auraient pu être trois, mais bon, c’est le football», relevait le milieu Sergi Busquets, qui faisait un peu la fine bouche après la démonstration en finale de la Ligue des champions samedi contre Manchester United à Londres (3-1). Pas de triplé cette saison pour le Barça de Josep Guardiola mais un doublé Liga-Ligue des champions presque tout aussi savoureux, après avoir dominé une nouvelle fois le Real Madrid en Championnat et l’avoir éliminé en demi-finale en C1. «On veut toujours gagner, mais c’est la manière qui nous rend le plus fiers», soulignait samedi l’entraîneur Guardiola. «On essaie de jouer le mieux possible et on aimerait que dans dix, quinze ans on se souvienne de nous comme une des meilleures équipes, ou au moins que les joueurs se souviennent qu’ils ont savouré». Pour ce qui sera probablement sa dernière saison sur le banc du Barça, Josep Guardiola aura deux derniers défis à relever : égaler la «Dream team» de Johan Cruyff – où Guardiola était un joueur majeur –, championne d’Espagne quatre saisons d’affilée (1991-1994) et devenir le premier champion depuis l’AC Milan en 1990 à conserver sa couronne en Ligue des champions.

Résultats époustouflants

Le Barça de Guardiola est déjà entré dans l’histoire, avec un style de jeu offensif reconnu dans le monde entier et des résultats époustouflants : trois Ligas sur trois (2009, 2010, 2011), deux Ligues des champions sur trois (2009, 2011) et une Coupe du Roi sur trois (2009, finale en 2011). Et l’avenir lui appartient sans doute, sa colonne vertébrale étant encore très jeune. Le gardien Victor Valdés, qui a gagné en régularité cette saison, n’a que 29 ans, ce qui est encore jeune pour un gardien de but. Le défenseur Gerard Piqué, auteur d’une saison incroyable, résistant à la folie médiatique autour de l’officialisation de sa relation avec la chanteuse Shakira, a seulement 24 ans. Il a réussi à faire oublier l’absence prolongée du capitaine Carles Puyol, habituel pilier de la défense qui n’est plus tout jeune (33 ans). Le milieu de terrain, problème insoluble pour tous les adversaires, avec Xavi (31 ans), Busquets (32 ans) et Iniesta (27 ans), a encore de belles années devant lui. Certes, il ne faudra pas tarder à trouver un successeur à Xavi, le sorcier des passes.

Noyau dur

Le club catalan reviendrat-il à la charge à l’intersaison pour Cesc Fabregas, l’ancien de la «Masia» devenu capitaine d’Arsenal ? Sachant qu’il existe aussi une solution interne, avec la promesse Thiago Alcantara, vu plusieurs fois avec l’équipe première cette saison et qui l’intégrera complètement à la rentrée. Et que dire des trois buteurs de samedi, le fameux trio MVP du Barça (Messi, Villa, Pedro) ? Messi n’aura que 24 ans le 24 juin, Pedro l’imitera en juillet et Villa, vainqueur de sa première Liga et de sa première C1, fêtera ses 30 ans à la fin de l’année. Les joueurs «blaugrana», formés pour la plupart au Barça, se connaissent parfaitement et ont appris à (tout) gagner ensemble. Il y aura sûrement des ajustements cet été. Certains, qui ne jouent pas assez, vont partir. D’autres arriveront. Mais le noyau dur ne devrait pas beaucoup bouger. Et Guardiola, qui a dit samedi qu’il espérait «honorer» sa dernière année de contrat, aura à cœur de bien terminer sa fabuleuse expérience d’entraîneur «blaugrana».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom