Top

CAN 2012 – Côte d’Ivoire (2-0) Angola : Les Eléphants font le plein

le 31 janvier 2012 à 18:26 

La Côte d’Ivoire a parfaitement rempli son contrat en terminant en tête du groupe B après son 3e succès, en autant de matches, contre l’Angola (2-0) sorti par la petite porte hier à Malabo.

Tout n’aura pas été rose dans le jeu pour les Eléphants lors de ce premier tour mais leur sans-faute est un cinglant démenti à toutes les critiques. Grandissimes favoris de l’épreuve aux côtés du Ghana, les troupes de François Zahoui ont l’arithmétique de leur côté (3 victoires, 5 buts inscrits, aucun encaissé) et peuvent aborder la dernière ligne droite de cette Coupe d’Afrique avec un moral gonflé à bloc. Avec cette première place de la poule acquise sur des buts d’Eboué (33e) et de Bony (64e), c’est désormais un quart de finale largement dans leurs cordes qui les attend samedi contre le co-organisateur équato-guinéen, l’invité surprise du Top 8 mais qui ne devrait logiquement pas faire le poids face à Drogba et sa bande.

Un luxe non négligeable pour une sélection soumise à une pression intense et un simple impératif: ramener au pays un trophée qui lui échappe depuis 20 ans. La désillusion est en revanche énorme pour les Palancas Negras, le Soudan l’ayant dans le même temps emporté contre le Burkina Faso (2-1). Le rêve d’une 3e accession consécutive aux quarts de finale s’est éteint logiquement pour une formation qui sera apparue en net déclin par rapport aux éditions précédentes. L’erreur grossière de Massunguna, à l’origine du but de Bony et de l’élimination, aura été le symbole du fiasco angolais. Alors que François Zahoui avait aligné une équipe B dans une configuration inédite en 4-4-2 pour faire souffler ses cadres, les Angolais n’ont jamais trouvé la faille et ne sont pas parvenus à faire bouger la charnière Touré-Bamba, les deux seuls joueurs à avoir été reconduits.

La Côte d’Ivoire a pu gérer tranquillement la rencontre en se montrant d’un froid réalisme, une marque de fabrique assumée depuis le début du tournoi. Seydou Doumbia, révélation de la Ligue des champions (5 buts), n’a ainsi pas eu grand-chose à se mettre sous la dent en attaque et n’a pas réellement tiré son épingle du jeu. Le fait d’évoluer avec les «coiffeurs» n’a toutefois pas aidé l’avant-centre du CSKA Moscou, qui a le potentiel pour être un recours en cas de défaillance de l’inamovible star Didier Drogba, voire de jouer à ses côtés. Un problème de riches qui ferait le bonheur de bon nombre d’équipes dans cette CAN.

Le sélectionneur « Zahoui » (Côte d’Ivoire) : «On s’attend à souffrir à chaque match»

«Le soulagement sera de ramener la coupe. Il y a des éloges, mais si on ne va pas jusqu’au bout, tout ce qu’on aura fait tombera à l’eau. On garde la tête froide. Je serai heureux quand on aura atteint l’objectif qui est de faire plaisir au peuple ivoirien. On veut arriver au bout et ne pas se contenter de quelques victoires, sinon ça ne servira rien. J’avais dit que j’étais venu avec 23 joueurs, c’est pourquoi après chaque match, on a organisé des amicaux contre des équipes locales (pour les remplaçants) pour qu’on ait une palette plus large au niveau des choix. Je vais avoir des problèmes de choix, mais je préfère avoir ce genre de problèmes que rien du tout. C’est une émulation qui sera intéressante, mais c’est le problème de l’entraîneur, cela va me faire des insomnies. On est venu faire six finales et on s’attend à souffrir à chaque match. Ce sera un match difficile contre le pays organisateur. Ils n’auront rien à perdre. On va rester concentrés car notre objectif est de gagner et d’aller le plus loin possible.»

Le sélectionneur « Lito » (Angola) :«Je considère qu’on est des champions»

«C’était très difficile et on a travaillé très dur pour tenter de nous qualifier. On a eu beaucoup de difficultés et de problèmes pour nous qualifier pour cette CAN. Mais je voudrai remercier les supporteurs et je considère qu’on est des champions et qu’on a fait une bonne CAN. On est tombé sur une équipe de la Côte d’Ivoire très forte qui va aller très loin dans cette compétition. Collectivement, on a très bien joué, et mieux que ce qu’on aurait pu penser au départ. Le football n’est pas toujours juste et on aurait pu se qualifier, cela n’aurait pas été une surprise.»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom