Top

Afin d’éviter “l’impasse” dans le processus électoral en RDC, l’Union Européenne invite au dialogue

le 29 septembre 2014 à 20:15 

logo_europe_1661Mardi dernier l’Union Européenne a imposé au gouvernement de la RDC de dialoguer avec son opposition. Cette décision a été prise pour éviter une « impasse » lors de l’organisation des prochaines élections. Vu que le pays est traversé par une crise politique depuis la présidentielle de 2011.

L’UE écrivait dans son rapport de suivi électoral que « Le refus des autorités de se prêter à un réel dialogue, notamment au sujet de la séquence des élections et du changement de mode de scrutin, risque de conduire le processus électoral à une impasse ».

En 2011, Joseph Kabila fut élu président de la République, mais les opposants n’ont jamais accepté ces résultats et la communauté internationale a constaté de nombreuses irrégularités. De ce fait, aucune élection n’a eu lieu en RDC.

Par ailleurs, un changement du calendrier électoral a été entrepris. Mais l’opposition et les acteurs de la société civile ont évoqué ce changement. Le projet de loi sur la prochaine élection devrait être examiné avant d’être promulgué. L’opposition suspecte que la révision constitutionnelle va permettre au président Kabilla de rester au pouvoir jusqu’en 2016.

Comme l’ONU, l’UE suggère aux autorités compétentes de proclamer un « calendrier électoral complet, consensuel et assorti d’un budget détaillé afin de permettre aux bailleurs de fonds d’aider à l’organisation des élections ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom