Top

Sénat : la défaite de Raffarin est « un coup dur pour Sarkozy » ?

le 30 septembre 2014 à 22:04 

gerard-larcherGérard Larcher est à quelques pas de la présidence du Sénat. Le sénateur des Yvelines devrait être en poste à partir de mercredi 1er octobre.

Gérard Larcher a gagné la première du primaire organisé par l’UMP pour choisir son candidat. Il l’a remporté avec 80 voix pour contre 56 voix pour Raffarin et 7 pour Philippe Marini, qui est content du succès de Gérard Larcher, « qui a une connaissance intime du Sénat ». Avec 150 sénateurs sans compter les centristes, 156 pour la gauche et 2 pour le FN, il est certain que le groupe UMP gagnera la présidence aux élections du mardi 30 septembre.

Il faut tout de même que le candidat UMP affronte d’autres candidats pendant le vote : Didier Guillaume, le président du groupe socialiste et François Zocchetto du groupe UDI-UC, Jean-Vincent Placé, présidents des écologistes et Éliane Assassi du groupe communiste. La défaite de Raffarin aurait-elle donc un impact sur la candidature de Sarkozy à l’élection présidentielle de 2017 ? « C’est un coup dur pour Sarkozy », commente le sénateur socialiste Jean-Pierre Caffet. « Il y a des faux amis qui ne lui ont pas rendu service en le faisant apparaître comme proche de Nicolas Sarkozy » a également expliqué Bruno Retailleau. « Le Sénat, c’est le Sénat. On choisit un candidat pour le plateau, pas le président de la République » déclare M.Marini qui est du côté du M.Sarkozy, « c’était de l’intox que faisaient circuler des personnes qui n’ont pas rendu service à Jean-Pierre Raffarin ».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom