Top

Maroc – Débat – 1er festival de “la nouvelle arabe très courte”

le 7 février 2012 à 19:52 

Les nouvellistes ayant pris part au premier festival de “la nouvelle arabe très courte”, organisé durant le week-end à Nador (nord-est du Maroc) ont appelé à la promotion de ce genre littéraire sur la scène arabe et internationale pour qu’il puisse occuper la place qui lui échoit parmi les autres genres classiques.

Au cours des débats sur l’évolution de “la nouvelle très courte” dans le monde arabe, ses spécificités, sa structure et les thèmes qu’elle traite, les participants ont considéré que celle-ci était un genre littéraire à part entière possédant ses propres codes et ses caractéristiques.

Ils ont, par ailleurs, souhaité que ce festival s’inscrive dans la continuité et devienne un rendez-vous incontournable des nouvellistes arabes afin d’enrichir la scène littéraire dans le monde arabe et consacrer l’échange entre les écrivains.

Organisé par l’Association “Ponts pour la culture et les arts” en collaboration avec le ministère marocain de la Culture, ce festival a axé ses travaux sur trois thèmes principaux à savoir, “la nouvelle très courte : réalité et perspective”, “études critiques de la nouvelle très courte” et “lectures créatives”.

Les nouvellistes qui ont participé à cette manifestation culturelle venaient du Maroc (pays organisateur), d’Algérie, d’Arabie Saoudite, du Koweït, de Libye, du Soudan, de la Jordanie, d’Irak, d’Egypte, de Tunisie, de Syrie, de Palestine et des Emirats arabes unis.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom