Top

Automobile : les Etats-Unis allègent les mesures de protection environnementale

le 4 août 2018 à 5:28 

Donald Trump et environnement, cela fait deux. Toutes les mesures prises notamment par l’administration Obama, sont pour lui autant de freins inutiles au développement des industries. Méthodiquement, le gouvernement démonte les montages effectués en matière de protection naturelle. Cela passe souvent par l’allègement ou le retrait des normes environnementales imposées. Concernant celles des constructeurs automobiles, la raison invoquée pour ce retrait apparaît quelque peu surprenante. 

La mesure proprement dite, n’a hélas pour les défenseurs de l’environnement, pas vraiment surpris. Le président américain, a fait ce qu’il avait promis en allégeant les normes environnementales imposées au secteur automobile par l’administration Obama. Il va s’en suivre la mise en place d’autres normes moins exigeantes, dont les modalités précises seront détaillées à leur entrée en vigueur à l’automne prochain. La proposition législative vise à geler jusqu’en 2026, les normes d’émission des véhicules au niveau de 2020. On peut être étonné de cette urgence, car le principe d’un durcissement après 2020 avait été accepté en 2012 par les constructeurs automobiles, prêts à investir 200 milliards de dollars pour respecter les nouvelles normes. Il faut certainement y voir une compensation après l’annonce de mesures pas toujours favorables dans le domaine du commerce extérieur.

Au-delà de cette mise en place, le plus surprenant reste les raisons invoquées pour justifier aux yeux de l’ensemble de la population ces mesures défavorables à l’environnement. Le gouvernement évoque, un argument de sécurité routière. En effet, l’hypothèse serait que les normes imposées par Obama, auraient contribué à augmenter le prix moyen des voitures de 2 340 dollars. Cette hausse de prix interdirait aux automobilistes d’accéder aux modèles dotés des technologies les plus récentes, notamment en matière de sécurité et donc, les plus sûrs.

Donc cet allègement des exigences environnementales, va permettre dans le même temps aux Américains de faire des économies et d’abaisser la mortalité routière, en leur permettant d’acheter des véhicules avec les options de sécurité en plus, CQFD.

C’est la joie et enthousiasme du côté des lobbys de l’automobile, qui y voient également la promesse de création d’emplois et de meilleurs gains. Pourtant, tous les constructeurs automobiles ne seraient pas sur la même longueur d’onde, certains estimant que cet allègement des exigences se traduira par une perte de compétitivité de l’industrie, notamment sur le marché international.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom