Top

Réparer les objets du quotidien permettrait de créer 200 000 emplois en Europe

le 6 juillet 2017 à 12:36 

Il faut un rapport du parlement européens pour rappeler ce qui semble tout de même une évidence.  La réparation ou le réemploi des objets du quotidien pourrait créer des emplois. Cependant, on accordera que ce rapport a le mérite de chiffrer a 200 000 le nombre de création d’emploi et surtout l’Europe a le mérite de faire passer les choses du statut de vague réflexion ou de timides mesures au niveau des états a celui de solide projet en Europe.

Le but de ce projet est de très clairement, généraliser la réparation ou le réemploi des objets du quotidien pour en faire une pratique redevenu courante. Cela fait suite a un rapport rédigé par l’eurodéputé Europe Ecologie-Les Verts Pascal Durand, qui s’intitule “Une durée de vie plus longue des produits : avantages pour les consommateurs et les entreprises”. La prochaine étape sera la rédaction et l’adoption d’une directive européenne.

Le rapport reprend bien sur tous les intérêts écologiques classiques d’un retour a des pratiques de récupération généralisée face a une société de consommation toujours plus puissante et dévoreuses de diverses matières premières. Il ne serait plus par exemple nécessaires pour fabriquer ces objets, de les extraire des sous-sols, préservant ainsi notre planète. Chaque année, ce sont six tonnes de gaz à effet de serre et des millions de mètres cube d’eau qui seraient économisés.

L’autre aspect du rapport est plus tourné vers la création d’activité et donc d’emploi non délocalisables. Selon le rapport, “dans le secteur de la réutilisation et de la réparation, le potentiel de création d’emplois est estimé à 296 emplois pour l’équivalent de 10 000 tonnes de biens usés.” Soit “plus de 200 000 emplois locaux si seulement 1% des déchets municipaux en Europe était préparés pour la réutilisation ou le réemploi”.

En ligne de lire, bien sur l ‘interdiction en Europe de l’obsolescence programmée des objets, ainsi que les produits dont les pièces essentielles ne peuvent être remplacées tant elles sont soudées entre elles. Cette obsolescence programmée est par exemple condamnable en France depuis la loi de transition énergétique, mais reste encore difficile à prouver.

Crédit photo : cathyccaughan

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom