Top

Heureusement pour Air-France, il y a KLM

le 6 novembre 2018 à 4:12 

Évoquer le cas d’Air France-KLM, revient souvent à parler de retards, de grèves et de difficultés de fonctionnement. Cependant, il convient de moduler sa vision, car Air France-KLM rime aussi avec bons résultats financiers. Aussi étonnant, que cela puisse paraître, la compagnie a réalisé au troisième trimestre de son exercice 2018 un bénéfice d’exploitation de 1,065 milliard d’euros, largement supérieur aux attentes des analystes, qui prévoyaient déjà de bons résultats.

Ce sont, des jours meilleurs qui s’annoncent, pour le transporteur aérien avec la signature d’un accord salarial à Air France, et de bons résultats financiers. Il faut, néanmoins moduler l’enthousiasme, car ses bons résultats restent inférieurs à ceux de ses concurrents. Une demande générale très forte, compense la hausse de la facture pétrolière.

Le groupe français, a en effet un résultat d’exploitation de 1,065 milliard d’euros, pour la période juillet-septembre. C’est moins par rapport à la même période de l’année dernière, mais largement au-dessus des prévisions des analystes.

Fièrement, Ben Smith le nouveau directeur général du groupe a déclaré, “Air France-KLM a réalisé un résultat d’exploitation solide sur le trimestre d’été 2018, reflétant l’engagement de toutes ses équipes, sa puissance commerciale et l’attractivité de ses marques. L’accord salarial conclu chez Air France apporte de la stabilité et de nouvelles perspectives pour nos activités et nos salariés. Je suis convaincu que, dans les prochains mois, nous serons capables de nous appuyer sur les forces et atouts du groupe pour construire une stratégie ambitieuse et innovante, afin d’assurer le succès de nos compagnies et de repositionner Air France-KLM en leader de l’industrie“.

En détaillant un peu les résultats, nous constatons que c’est en fait KLM, qui a généré la meilleure performance, par rapport à Air France, qui a rencontré beaucoup de problèmes opérationnels cet été. À noter également, la bonne performance du pôle low-cost Transavia (France et Holland), qui a dégagé un bénéfice d’exploitation de 178 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 615 millions. Ce qui fait une belle marge opérationnelle de 29 %.

Tout ceci, reste encourageant pour l’avenir et le groupe entrevoit de bonnes perspectives. Selon cette bonne dynamique, le groupe devrait afficher des résultats positifs au quatrième trimestre, qui lui permettront de réaliser un résultat d’exploitation annuel supérieur au 1,292 milliard d’euros enregistré au bout de neuf mois. Cela permettrait à Air France-KLM, de se rapprocher des résultats observés l’an dernier (1,5 milliard d’euros), malgré les grèves à Air France et une facture carburant, qui aura augmenté de 500 millions d’euros cette année, à 5 milliards en 2018 selon les prévisions de la direction.

Il reste les aléas du moment et que le SNPL (le Syndicat national des pilotes de ligne) ne vienne pas noircir le ciel de l’entreprise. Le président, a une nouvelle fois brandi la menace de grève si les négociations catégorielles sur les salaires des pilotes n’étaient pas avancées. Air France-KLM, a besoin de se préparer pour l’année prochaine qui verra, selon ses prévisions, sa facture carburant bondir de 900 millions d’euros.

Crédit photo : Istvan Nagy

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom