Top

Les banques du Luxembourg dressent le bilan des nouvelles réglementations

le 7 juin 2015 à 11:49 

Lux« Les banques ont su s’adapter aux nombreux changements auxquels elles ont dû faire face ces dernières années. » Ce sont les mots d’Yves Maas, président de l’Association des banques et banquiers du Luxembourg (ABBL), qui se montre optimiste pour le secteur bancaire dans le Grand-Duché. Néanmoins, ce resserrement législatif a exigé une capacité de réaction des acteurs de la place financière du Luxembourg, qui, à l’image de la Banque Havilland, se sont tournés vers de nouveaux marchés pour maintenir leur croissance.

En janvier, sous la pression de ses partenaires européens, le Luxembourg a dû homogénéiser sa régulation bancaire, avec notamment la fin du secret bancaire et l’échange automatique d’informations. Pour le secteur phare de l’économie du petit pays, la nouvelle réglementation aurait pu présager d’une période difficile. D’après l’ABBL, il n’en a pas été ainsi car les banques du Luxembourg constatent « une modification de leur clientèle depuis quelques années ».

Le retrait des capitaux des investisseurs européens a pu être compensé par l’arrivée de riches clients en provenance des pays émergents. Paradoxalement, la mise en place des nouvelles régulations a rassuré ces clients fortunés, attirés par la stabilité des places financières européennes.

Pourtant, pour les banques privées du pays, dont les activités tournent essentiellement autour de la gestion de fortune et de patrimoine, la nécessité de répondre à la demande internationale a souvent demandé un effort de consolidation et d’implantation sur de nouveaux marchés.

Une stratégie confirmée par la direction de la Banque Havilland, qui a entrepris ces dernières années de multiplier ses localisations en rachetant les filiales de la Banque Pasche, une banque privée basée à Genève. Avec les acquisitions fin 2014 des succursales du Liechtenstein et des Bahamas de la Banque Pasche, Havilland augmente sa visibilité en Europe et renforce son accès vers les marchés émergents.

Ainsi, le secteur bancaire du Luxembourg a de nombreux atouts à faire valoir pour continuer à attirer des clients du monde entier, mais la compétition entre les banques risque de se faire plus forte. Les acteurs qui n’auront pas su prendre le pas du basculement géographique pourraient bien se retrouver en difficulté.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom