Top

Marseille : le malheur des kiosques à journaux fait le bonheur des conciergeries

le 17 mai 2016 à 11:52 

Kiosque a journaux_photo de Kévin GalopDans la série “rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”, chère au chimiste Lavoisier, voici la transformation, et la deuxième vie de kiosques à journaux à Marseille. Au lieu d’être démoli comme souvent, ils sont devenus des “conciergeries de quartier”. Une nouvelle activité de service en plein essor vient remplacer une ancienne à bout de souffle.


Les temps sont durs pour les kiosques à journaux qui ferment les uns après les autres, faute de repreneurs. Les raisons vont d’une crise de l’ensemble de la filière presse papier, ils se retrouvent surchargés de magazines qui ne se vendent pas, jusqu’aux risques d’agressions, de plus en plus fréquentes. A Marseille par exemple, sur les 56 kiosques installés, 35 seulement sont occupés.

Alors justement, à Marseille, trois kiosques à journaux jusqu’alors fermés, à Puget (6e), à Endoume (7e) et sur le Prado (8e) ont rouvert pour une nouvelle activité. C’est une sorte de service à la personne qui propose à ses clients de faire les courses, de promener le chien, faire le ménage, gérer des locations Airbnb, etc… Dans chaque kiosque, un concierge pilote l’activité, et le planning de trois salariés.

C’est Domino services, une entreprise spécialisée dans les services à la personne, qui est à la base de cette initiative. “Comme nous sommes au cœur du quartier, nous sommes capables de rendre des visites de courtoisie rapides, pour aller voir une personne âgée et s’assurer que tout va bien, pour monter le journal, le pain », assure Sébastien Prudhomme, le gérant de Domino services, fondateur des conciergeries Vidéal.

Marseille a loué les kiosques pour cinq ans. Le patron de Domino services ne craint “dégun”, autrement dit, “rien” (ça vient d’entrer dans le “Petit Robert”), et entend donner une seconde vie aux kiosques fermés.

Crédit photo : Kévin Galop

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom