Top

La faim dans le monde toujours en progression

le 17 juillet 2019 à 7:06 

Pendant que les politiciens français se déchaînent autour des repas de l’un des leurs, que les vegans du monde entier aboient pour que personne ne mange de la viande, que la publicité nous vante les mérites des régimes, la faim dans le monde progresse. Si l’on regarde par le hublot de l’estomac d’une vache, on s’apercevra que 821,6 millions de personnes dans le monde en 2018, sont loin de ces contingences. Plus grave, leur nombre ne cesse de s’accroître.

Ils étaient si l’on peut dire, que 811 millions l’année précédente selon le rapport de l’ONU, qui comme chaque année va tirer l’alarme, même si de nombreux autres bruits la couvrent. Pourtant, c’est la 3e année consécutive de hausse, alors que durant des décennies la courbe s’inversait dans le bon sens. Les raisons de ces mauvais résultats sont d’une part, de manière classique, à cause des nombreux conflits répartis sur le continent. D’autre part, et c’est plus récent, on voit se dessiner les premières conséquences concrètes du réchauffement climatique, qui n’apparaissent pas encore dans le confort douillet de nombreux climato-sceptiques.

Concernant, la première raison, elle reste hélas une arme classique pour attiser les haines et favoriser le radicalisme. Partout où des groupes extrémistes ont de l’influence, la faim est utilisée par eux, comme une arme pour diviser ou recruter, a mis en garde David Beasley, le patron du Programme alimentaire mondial.

De son côté, la deuxième raison explique en partie, que la sous-alimentation reparte à la hausse sur de nombreux continents. En Afrique, elle touche près de 20 % de la population concernée, en Amérique latine et dans les Caraïbes moins de 7 % et en Asie, plus de 12 %.

Certaines ONG comme Oxfam, avance une troisième raison à la croissance de la famine. Elle explique, “la faim fait rage, mais a disparu de l’agenda politique”. L’ONG française CCFD-Terre Solidaire, fait remarquer qu’actuellement en Afrique et Amérique latine, la hausse de l’insécurité alimentaire touche principalement les pays émergents et non plus uniquement ceux considérés comme les moins avancés.

Crédit photo : onu assemblee

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom