Top

En Espagne : voici “l’impôt sur le soleil”

le 23 avril 2016 à 12:02 

On y vient tout doucement, mais on y vient. En Espagne, le pays le plus ensoleillé d’Europe, les entreprises d’électricité ont fait pression pour freiner l’utilisation des panneaux solaires en instaurant de nouvelles normes, et un nouvel impôt qui s’apparente énormément à un “impôt sur le soleil“.

C’était devenue une tendance lourde en Espagne qui est un pays en pointe au niveau mondial dans le domaine du Photovoltaïque. De plus en plus de particuliers, et d’entreprises s’équipaient depuis quelques années en panneaux solaires pour produire sa propre électricité, et ainsi s’assurer de grosses économies.

L’importance, que ce procédé a pris, n’a évidemment pas beaucoup plu aux grandes entreprises d’électricité qui ont fait pression sur le gouvernement pour qu’il restreigne le choix de l’autoconsommation. Pas question, bien sûr d’interdire complètement la pratique. Non, plus sournoisement, dans un premier temps, le gouvernement a instauré de nouvelles normes très contraignantes rendant les installations déjà en place illégales et réclamant des frais de mises aux normes importants, et dans un deuxième temps, ce fut la création d’un impôt.

Une initiative très négative, et la plupart des propriétaires de panneaux solaires, des milliers en Espagne, ont d’ores et déjà annoncé leur refus de mettre aux normes leur installation, et de payer ce nouvel “impôt sur le soleil“. Selon un spécialiste du photovoltaïque, c’est aussi une mesure à contre-courant de ce qui se fait dans le monde.

Le soleil est à tout le monde, quand il ne sert qu’à être regardé, mais pour son utilisation, il faut payer…

Crédit photo : jboulic

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom