Top

Espagne : un pays devenu impossible à gouverner

le 23 décembre 2015 à 10:28 

Drapeau espagnol_photo de abdallahhLes élections législatives Espagnoles du 20 décembre dernier, n’ont pas dégagé de majorité parlementaire franche, même avec des coalitions traditionnelles. Cette situation ne va pas aider Mariano Rajoy, qui se retrouve en difficulté pour former un gouvernement.

C’est une situation nouvelle pour le paysage politique espagnol dominé jusqu’alors par deux grands Partis autour desquels gravitaient les gouvernements successifs. C’est le Parti populaire (PP) qui a recueilli le plus de suffrages, mais il a perdu des électeurs et des élus, cela compromet largement la reconduction de Mariano Rajoy, leader du PP et Premier ministre sortant. Pour le Parti socialiste (PSOE), c’est simple, il a obtenu le plus mauvais résultat de son histoire, et paradoxalement le pire semble avoir été évité.

Du côté des nouvelles formations, à gauche Podemos n’atteint pas l’objectif de dépasser le PSOE. Quant à Ciudadanos, il s’installe dans la politique espagnole, mais avec moins de force qu’il espérait.

Résultat, aucun Parti ne peut donc former seul un gouvernement. Les coalitions classiques de la droite et du centre droit, ou de la gauche et du centre gauche, ne sont pas non plus suffisantes. Les milieux de la finance et de l’économie, ont pour leur part, appelé à une coalition PP et PSOE pour éviter une instabilité politique particulièrement néfaste pour les affaires. Ce ne sera pas facile, car au vu des oppositions idéologiques importantes, les tractations nécessaires pour créer une coalition semblent difficiles et une alliance PP et PSOE serait  inédite.

Crédit photo : abdallahh

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom