Top

Altria (Marlboro et Chesterfield) réduit son activité e-cigarettes

le 28 octobre 2018 à 6:31 

Il est plutôt rare de voir les fabricants de cigarettes faire machine arrière. Nous sommes plus habitués à voir ce puissant lobby tirer toutes les ficelles possibles pour arriver à ces fins. Cependant, cette fois, l’administration américaine, a eu le dernier mot. Altria, a accepté de se plier aux recommandations, en retirant du marché une partie des e-cigarettes qu’il vend. 

Le groupe de tabac américain Altria, qui regroupe entre autres Marlboro et Chesterfield, est pourtant un poids lourd du monde du tabac. Il vient, cependant d’annoncer qu’il allait cesser de vendre une partie de ces cigarettes électroniques. Dans la ligne de mire de l’administration américaine, se trouvent essentiellement les produits destinés au vapotage et tournés en direction d’un public jeune. A priori, le succès était au rendez-vous, car de plus en plus d’adolescents, se mettent à vapoter.

Le secret du succès se retrouve essentiellement dans la possibilité de proposer de nombreux parfums, qui vont de la fraise à la noisette, en passant par d’autres fruits plus exotiques les uns que les autres. Certains parfums, ont même des noms évocateurs comme “Mardi Gras” et “Caribeean Oasis”. Ces parfums-là, ne seront plus proposés à la vente par Altria. Pour les cigarettes électroniques restantes et qui imitent la forme et la couleur des cigarettes, seuls trois parfums seront dorénavant vendus, tabac, menthol et menthe.

Visiblement, très enclin à montrer sa bonne volonté, le PDG d’Altria, Howard Willard, a également annoncé, dans la même lettre aux autorités sanitaires fédérales américaines (FDA), le soutien de son groupe à la hausse de l’âge légal pour acheter des cigarettes, classiques ou électroniques, à 21 ans aux États-Unis. Altria, va cesser la vente de deux types de cigarettes à recharge liquide, les pods, de la marque MarkTen, jusqu’à ce que la FDA les autorise explicitement ou que “le problème des jeunes soit résolu“.

Il reste, que pour Altria, cela ne représente qu’un segment de sa vente, il s’agit surtout d’apparaître de bonne volonté pour éviter des mesures plus contraignantes qui toucheraient toute la production et la consommation de tabac.

Par contre, pour Juul, le leader absolu du marché du vapotage, qui régit près des trois-quarts du marché en deux ans, les choses sont nettement plus compliquées avec la mise en place de réglementations plus strictes. La FDA, a visiblement Juul dans son viseur, les bureaux à San Francisco de la compagnie ont été inspectés par des agents de la FDA en septembre dernier.

Crédit photo : Health News

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom