Top

Thailande : l’utilisation troublante des poupées “enfants des anges”

le 2 février 2016 à 7:08 

rituel_photo de Emma PessingerEn Thaïlande, se mêlent bouddhisme, superstitions et pratiques mystiques. Nombreux sont les Thaïlandais, qui accordent du crédit à la magie noire et aux rituels occultes, qui peuvent porter chance ou écarter le malheur. Depuis environ 3 ans, certaines personnes se promènent avec des poupées, dont beaucoup ont été bénies par un moine. Ils pensent que ces dernières contiennent l’esprit d’un enfant et doivent donc être traitées comme des êtres vivants. En retour, les propriétaires sont censés être récompensés.

Cela s’appelle en thaï “thep de Luuk” (enfants des anges), ces poupées qui coûtent jusqu’à 600 dollars ont été popularisées depuis 1 an par des célébrités prétendant qu’elles leur devaient leur succès professionnel. A l’heure actuelle, de plus en plus de Thaïlandais se promènent avec leur poupée à leurs côtés.

Cet engouement de certains Thaïlandais pour les “enfants des anges”, n’est pas bien perçu par tout le monde. “Cela prouve que la société est en crise“, pense Phra Buddha Issara, un moine nationaliste très conservateur qui combat les dérives commerciales du bouddhisme thaïlandais. Cependant, d’après un sondage publié par l’université Suan Dusit Rajabhat de Bangkok, deux tiers des Thaïlandais voient ces poupées comme quelque chose de positif, surtout si cela peut les aider à rompre la solitude ou à donner un sens à leur vie.

Mae Ning, collectionne ces “enfants des anges”, elle estime que beaucoup de Thaïlandais sont à la recherche de réconfort, “certaines personnes sont stressées à cause de l’économie, de la politique, de leur emploi et de leurs finances, alors ils ont envie de s’accrocher à quelque chose”.

Crédit photo : Emma Pessinger

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom