Top

Attaque de requins : un commerçant de La Réunion porte plainte contre le surfeur

le 2 septembre 2016 à 5:20 

Il y a quelques jours, sur la plage de Boucan Canot à la Réunion, un surfeur a été attaqué par un requin. Amputé d’un bras, une cagnotte en ligne a été créée pour financer des prothèses “onéreuses et extrêmement importantes pour lui”. Pour sa part, Pierre Bordereau un commerçant de la plage de Boucan Canot a décidé de porter plainte contre le jeune bodyboardeur.

A première vue, on peut vraiment s’offusquer de la démarche du restaurateur, à l’encontre du jeune homme. Celui-ci a dû être amputé d’un bras et d’une partie de la jambe. Cependant, le restaurateur explique, que cette action est avant tout “symbolique“. Il s’agit de mettre en avant les difficultés économiques, que traversent les commerçants suite à la mauvaise image, que donne ce type d’affaire. L’attaque de requin dont a été la victime ce jeune homme ce samedi est la 19e depuis 2011.

Pierre Bordereau, veut mettre en avant l’imprudence des surfeurs. Ils ne respectent pas l’interdiction préfectorale concernant la baignade, et les activités nautiques mises en place, ils ne tiennent pas compte des rappels à l’ordre des MNS, ni même du drapeau rouge “risque requin”. L’hiver austral est la période au cours de laquelle les squales se reproduisent, ce qui les rend particulièrement agressifs. “Les MNS ont pris la décision de hisser le drapeau rouge pour interdire la baignade, et toutes les activités nautiques, après avoir constaté samedi matin que la houle avait provoqué un trou de trois mètres dans les filets” avait précisé un porte-parole de la mairie de Saint-Paul, la commune dont dépend la plage de Boucan Canot.

Toutes ces mesures, ont été prises pour éviter ce genre de drame et permettre dans un même temps de rassurer les vacanciers grâce à une bonne gestion des risques. Après l’émotion première, il est temps maintenant de mettre les choses à plat, et examiner les faits, pour mettre tout le monde en face de ses responsabilités. Il faut tirer les conséquences de ce terrible drame, pour trouver des solutions et faire adopter des comportements qui protègent tout le monde (y compris les requins).

Au-delà de cette “plainte en civil”, le commerçant souhaite aujourd’hui créer un collectif avec les riverains, et les commerçants de la plage pour  remettre en place un travail de fond et faire revenir les touristes.

Crédit photo : Damien Devigne

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom