La France, championne d'Europe de la natalité malgré une baisse en 2013 - Donne Ton Avis
Top

La France, championne d’Europe de la natalité malgré une baisse en 2013

le 3 septembre 2014 à 11:18 

natalité_baisseAvec plus de 800.000 naissances en 2013, la France reste le premier pays européen en terme de natalité malgré une légère baisse enregistrée par rapport à l’année 2012. Un taux de natalité qui reste donc assez élevé malgré un nouveau recul enregistré de l’âge des parents au moment de leur premier enfant.

Ainsi, d’après une étude publiée ce mercredi 3 septembre par l’Insee, la natalité en France se maintient à un niveau correct avec seulement 9500 naissances de moins qu’en 2012. Avec un taux de fécondité de 1,99 par femme, la France demeure parmi les pays les plus féconds d’Europe, et ce malgré la crise et le chômage. Il s’agit d’une spécificité culturelle favorisée par une politique familiale qui rend les variations de la fécondité moins sensibles à la conjoncture économique.

L’Insee révèle également que les naissances sont de plus en plus tardives. La tendance est observée depuis le milieu des années 1970 avec un report progressif de l’âge au premier enfant (autour de 28 ans aujourd’hui). lié notamment au développement des moyens de contraception ou de l’avortement qui permettent désormais de mieux planifier les naissances. L’Insee explique en effet que “le désir de stabilité matérielle et affective, d’ajuster la fécondité au projet professionnel et de profiter de la vie en couple avant d’avoir des enfants, a repoussé l’âge de la procréation”. Alors que les femmes accouchaient en moyenne à 26 ans dans les années 70, elles le faisaient en 2013 à 30,3 ans en moyenne.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom