Top

Tourisme chinois : adopter une attitude modèle pour faire accepter le nombre

le 4 octobre 2016 à 13:51 

touristes-chinois_photo-de-jean-claude-winckler

Ne vous étonnez pas de voir des Chinois, un peu partout en France, car ils profitent de la «Golden week», c’est-à-dire une semaine de vacances, accordée pour la fête nationale afin de visiter leur pays ou voyager à l’étranger. Les autorités chinoises en ont profité pour redonner des consignes pour mieux se conduire et redorer une image souvent écornée.
Chaque année, ils sont plus nombreux, et on sait quand on parle de touristes chinois ce que l’adjectif “nombreux” sous-entend. Les Chinois, ont peu de congés, ils en profitent pour visiter leur pays et voyager à l’étranger. Une liste a été émise concernant les sites à éviter dans le pays, pour éviter les marées humaines des années précédentes, comme à Pékin, la Grande Muraille, le Palais d’été, la place Tiananmen ou la cité interdite.
Au total, 589 millions de touristes chinois devraient avoir mis à profit la «golden week» pour visiter la Chine, une hausse de 12 % par rapport à l’an dernier. Pendant cette période, la classe moyenne, se rue massivement à l’étranger. Ce sont 120 millions de Chinois, qui ont franchi leurs frontières pour faire du tourisme, un chiffre en progression de 10 %. Les autorités chinoises, craignent que certains d’entre eux, ne se comportent pas comme il le faudrait. Ils multiplient donc les initiatives pour sensibiliser les Chinois aux usages à l’étranger, pour ne plus donner une mauvaise image de l’Empire du Milieu.
« La civilité des touristes chinois, est un indicateur important du soft power d’un pays et un des moyens principaux d’exporter l’influence d’un pays », a souligné Wang Xiaofeng, le vice-président de l’administration touristique. Le message est clair, il s’agit de changer la réputation des Chinois à l’étranger, souvent accusés de manquer d’éducation et de savoir-vivre.
Les autorités touristiques ont publié récemment un livre décrivant ce que doit être un tourisme civilisé. Il incite les touristes chinois à s’empêcher de cracher dans la rue ou de jeter des ordures, de ne prendre des photos que lorsque c’est autorisé, et de ne pas chasser ou battre les animaux. Il est aussi vivement recommandé de ne pas laisser d’empreinte de pieds sur les sièges des toilettes.
Ce n’est pas encore gagné, car on sait que le comportement d’un individu, même bien intentionné à la base change quand il se retrouve en groupe, et même en très grand groupe, et que la perception des autochtones elle aussi change. Ce sont les problèmes du tourisme de masse.

Crédit photo : Jean-Claude Winckler

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom