Top

À Saint-Barth, Johnny repose vraiment en paix

le 8 décembre 2018 à 5:43 

Les médias, ont évidemment largement relayé la présence de Laeticia Hallyday sur la tombe du chanteur à Saint-Barthélemy avec ses filles et des amis. Nous avons pu apercevoir quelques fans autour d’elles. Cependant, la petite île de Saint-Barthélemy, dans les Antilles, n’a pas reçu beaucoup plus de visiteurs que d’habitude. D’ailleurs, on est très loin de l’afflux de “fans” en pèlerinage sur la tombe du chanteur vedette, redouté par les uns et un peu souhaité par d’autres

Bien sûr, l’endroit est magnifique, le soleil est présent, mais tout cela se retrouve tout de même à 7 000 km de Paris. Nous sommes donc loin de la balade dominicale au Père-Lachaise. Certains, ont fait le voyage et ainsi accomplit un rêve, mais ils ne sont pas vraiment nombreux à faire la même démarche.

Avec l’approche du premier anniversaire de la mort du chanteur, les visites autour de la tombe se font plus nombreuses. Ce sont tout de même, des petits groupes de deux ou trois personnes, nous n’assistons pas à une déferlante. Il faut dire, que les conditions ne sont pas regroupées pour cela.

Si à la base, l’éloignement et donc le coût du voyage est une raison majeure à ce calme, celui-ci est accentué par une offre d’hébergement limitée et proposée en règle générale à des prix prohibitifs. Il faut ajouter que l’aéroport ne peut accueillir que des avions de 20 passagers, et limite donc l’arrivée de groupes.

On ne ressent pas non plus de réelle volonté du côté des autorités, car seul un portrait de l’idole est présent à l’hôtel de la Collectivité. Il n’y a pas d’événement commémoratif, pas de consignes pour les fans. On ne trouve pas non plus de propositions classiques, en pareil cas, du style “circuit Johnny” ou un endroit particulier pour avoir des renseignements.

Jean-Claude Latournerie, patron de la compagnie maritime Voyager, assurant la navette entre Saint-Martin et Saint-Barth, confirme “le phénomène est complètement exagéré, depuis un an, je n’ai eu qu’une seule demande pour un groupe d’une soixantaine de personnes. Pour ses 75 ans, j’ai transporté trente personnes tout au plus. Et pour l’anniversaire de son décès, on n’a même pas prévu de faire un aller-retour”.

Le président du Comité du tourisme (CTTSB), Nils Dufau, évoque un frémissement pour parler des visites et avoue, “il y a déjà sur notre île des personnes venues de loin en l’honneur de Johnny. Néanmoins, nous ne pensons pas qu’il y aura de flux supplémentaire au vu de cette commémoration“.

Crédit photo : Suhaib-Hassan

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom