Top

Patrick Rotman prépare-t-il la chute de Sarkozy?

le 9 mai 2011 à 11:21 

Le Festival de Cannes présentera le 18 mai prochain le film de Xavier Durringer “La Conquête”, fiction vraie sur l’accession de Nicolas Sarkozy à la présidence en 2007.

Patrick Rotman qui en signe le scénario a contribué à la chute de Chirac en 2006, en signant un documentaire pour France 2 intitulé: Chirac: le jeune loup (1932-1981) et Chirac: le vieux lion (1981-2006). Rotman a aussi tourné La Guerre sans nom (coréalisé avec Bertrand Tavernier en 1991) sur les opérations militaires en Algérie, Eté 44 (2004), sur la libération de la France et la fin de l’occupation allemande, Les Survivants en 2005, composé de témoignages de rescapés des camps de concentration nazis, mais aussi écrit le scénario de “Nuit noire”, autour du tristement célèbre 17 octobre 1961 et celui de “L’Ennemi intime” de Florent Emilio Siri réalisé en 2007 (sur les troupes françaises en Algérie et les tortures pratiquées sur les combattants algériens).

Avec La “Conquête”, il revient à la politique et pour ce faire, l’historien et scénariste a réalisé un énorme travail d’enquête en récupérant des dizaines d’interviews qu’il avait faites lui-même, dont une de Nicolas Sarkozy. Il a épluché tous les articles de presse publiés entre 2002 et 2007 et a travaillé à partir d’une soixantaine de livres qu’il a lus et annotés. Il a pu ainsi croiser et recouper tout un ensemble d’anecdotes ou événements. Pour nourrir ses écrits scénaristiques, il a aussi rencontré des informateurs, protagonistes ou témoins. Canal+ va diffuser, à cette occasion sur iTélé, un making-of du tournage où l’on verra le candidat Sarkozy se lâcher devant ses ministres, en lançant des vulgarités. «Beaucoup de gens vont être surpris par la violence et la cruauté du langage et du milieu», reconnaît le scénariste.

«La Conquête, c’est l’histoire d’un homme qui conquiert le pouvoir et perd sa femme: le 6 mai 2007 (jour de son élection, Ndlr), il passe sa journée à la chercher et, quand il la trouve, à la convaincre de venir le rejoindre. Le film dit ce désespoir de l’élu en quête de sa femme». Sur ce point, le scénariste confie à l’AFP que «Cécilia s’est elle aussi beaucoup confiée et j’avais donc des sources directes». Mais ces scènes ont été les plus difficiles à écrire. A un an de l’élection présidentielle, Patrick Rotman se défend de toute intention polémique et rappelle même qu’il a écrit «à chaud, entre la fin de la campagne en 2007 et le début du mandat en 2008», quand son sujet était en pleine ascension. Mais ce film intervient surtout alors que la cote de popularité de Sarkozy est au plus bas. Plus de 70% des Français sont mécontents de la politique du président français.

La sortie de ce film risque de faire baisser encore plus sa cote de popularité. Mais à une année de l’élection présidentielle, tout est possible pour Sarkozy. Le film pourrait avoir un effet inverse et placer Sarko dans la peau d’une victime. Chirac a été réélu, grâce au soutien des Guignols qui avaient fait de sa marionnette, un président gaffeur mais sympathique avec ce fameux slogan «manger des pommes». La Conquête s’inspire du style du film The Queen de Stephen Frears (2006), oeuvre de fiction sur la reine Elizabeth II d’Angleterre et sur l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 3,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom