Top

“L’Algérie n’est ni un pays de transit, ni de consommation de cocaïne”

le 11 mai 2011 à 14:23 

Concernant la cocaïne, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a souligné, lors de cette réunion du G8,que l’Algérie «n’est ni un pays de production de cocaïne, ni un pays de transit de ce type de drogue et encore moins un pays de consommation de la cocaïne qui est très minime pour ne pas dire inexistante en Algérie».

Lors d’un point avec la presse algérienne, au terme de la réunion ministérielle à Paris du G8 sur le trafic de drogue, M. Daho Ould Kablia, qui a avancé le chiffre de 64 tonnes de cannabis saisies annuellement en moyenne en Algérie, a affirmé que ce fléau avait des effets «dommageables sur la jeunesse algérienne et sur l’économie nationale». Sur la lutte contre le trafic de cannabis, le ministre a précisé que l’Algérie «n’est plus un pays de transit vers l’extérieur et qu’elle est devenue beaucoup plus un pays de consommation de cette drogue».

Sur ce plan, M. Ould Kablia a insisté sur la nécessité de combattre le trafic au niveau du détail et surtout sensibiliser les jeunes qui sont les premières victimes de ce fléau».

Dans ce contexte, il a alors rappelé qu’un effort «extrêmement important» a été fait au niveau des ports et aéroports du pays pour empêcher toute exportation de cette drogue vers l’Europe en particulier et qu’il y a des échanges d’information sur ces trafics permettant de neutraliser ces mouvements.

Sur un autre plan, le ministre de l’Intérieur a indiqué avoir abordé, dans son intervention lors des travaux de cette réunion, la connexion entre le trafic de drogue et le terrorisme. Il a souligné que celle-ci «existe même si elle est indirecte dans la mesure où à côté des circuits traditionnels il y a aujourd’hui de nouvelles routes pour le trafic qui passent par le continent africain dans sa partie transatlantique, le Sénégal, Gambie et le Nigeria».

Selon M. Ould Kablia, un des couloirs privilégiés de ce transit passe le long d’un corridor qui se situe à la limite de notre frontière sahélienne qui s’étend sur plus de 1 000 km avec le Mali et le Niger. «C’est à partir de ce corridor qu’interviennent les groupes terroristes et les groupes criminels. Ce trafic a généré des profits extrêmement importants à ces groupes qui leur ont permis de conforter leur présence dans cette région, d’améliorer leur potentiel militaire, d’accentuer leur mobilité par des moyens plus importants. L’action principale de ces groupes terroristes d’Aqmi a pour objectif initial de déstabiliser l’Algérie dans le cadre du combat djihadiste qu’ils mènent contre notre pays», a-t-il dit. L’Algérie est tellement préoccupée, explique M. Ould Kablia, qu’elle a été obligée de mettre en œuvre un plan de renforcement de ses frontières avec des moyens matériels nouveaux.

«La frontière Est du pays est devenue un front ouvert, après le retrait des forces libyennes, parties rejoindre la partie nord et nous sommes aujourd’hui obligés de nous protéger pour empêcher que des infiltrations terroristes ne se produisent sur nos frontières», a-t-il souligné. Sur la coopération entre l’Algérie et ses partenaires en matière de lutte contre le terrorisme M. Ould Kablia a, par ailleurs, affirmé que l’Algérie «était disposée à examiner toutes les nouvelles possibilités, soit dans un contexte de relations bilatérales ou dans le contexte d’un partenariat régional ou interrégional».

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, moyenne: 4,00 de 5)
Loading...

2 Réponses à ““L’Algérie n’est ni un pays de transit, ni de consommation de cocaïne””

  1. zitouni 12 mai 2011 13:39

    J’avais omis de préciser que le maroc est et demeure le premier producteur et exportateur mondial de résine cannabis.Naturellement le maroc gagne aussi illégalement et pour rien presque des millions grâce à ses exporations de drogue.Comme le maroc pays très pauvre avec une économie non productive,basé sur l’importation et l’étroite dépendance au tourisme,comme c’est un pays importateur par excellence,qui n’exporte que des phosphates,dont plus de trois quart de son alimentation provient des importations et de l’aide alimentaire,a besoin d’exporter du cannabis pour recevoir de l’argent et aussi de la nourriture.Pour ensuite financer ses mafias,investir dans le tourisme sexuel,dans des projets et domaines intutiles,déja surendetté(21 milliards de dollars et certainement beaucoup plus maintenant) au lieu d’investir dans l’emploi,éducation,santé…Alors que le peuple marocâne en a ô combien besoin de cette “manne” pour améliorer ses conditions,manger à sa faim,s’éduquer,se loger,se soigner…

  2. zitouni 12 mai 2011 02:46

    Je suis très en colère(majuscule).Mais comme ce n’est pas admis dans ce site,je le précise.

    Des milliers que le maroc à gagné pour rien et illégalement.La mouvance terroriste le GICM,la mafia du banditisme,de la drogue,de la contrebande,du trabendo et du marché et travail au noir sont des produits du maroc.Point barre!

    De l’argent que le peuple marocânequi est affamé,en a ô combien besoin.2% de son PIB que le maroc perd chaque année à cause de leur monde imaginaire,mythomanie,paranoia sur le Sahara Occidental.

    La haine de jalousie de leurs rois et gouvernements succesifs ne font que se retourner contre eux et cela leur coûte économiquement.

    Le maroc a exporté sa guerre de banditisme,son trafic de drogue,tous ces fléaux à d’autres pays.Le maroc est responsable de tous ces problèmes et c’est lui et les marocâne qui paieront et seront emportés par les ténèbres.Le maroc se déshonore de plus en plus.La risée du monde.Un pays qui a baissé son froc devant le monde depuis très longtemps.Et maitenant ce pays qui a baissé son froc devant la culture de résine cannabis,trafic de drogue,banditisme…

    A cause du maroc,on trouve plusieurs tonnes de kiffs marocânes qui ont envahis L’Algérie.L’Algérie ne réouvrira pas les frontières et ne doit pas le faire.Depuis sa sois-disant indépendance,sa pseudo indépendance,le maroc se situe toujours dans un camp perdu de la guerre froide en jouant ouvertement le malin alors qu’il ne s’apercoît pas qu’il marche tout nu, sans pantalon(pas de véritable constitution,classe politique,opposition inexistante,institutions verrouillées,pas de société civile,classe moyenne inexistante,pas de syndicats autonomes,système éducatif sous-développé et à l’agonie,pas de frontières reconnues par l’ONU…).Le maroc qui se comporte comme un enfant gâté.Il est impossible d’avoir des relations adultes avec un pays gamin,immature.

    La propagande,le mensonge,la manipulation,la mythomanie,la paranoia,la schizohphrénie marocânesse qui sont les sentences permettant au maroc d’encore tenir debout sur sa chaise et de bien téléguider la voiture.

    Le maroc a besoin de financer la mafia,les clans qui le dirigent,de financer sa guerre de banditisme,drogue,trabendo,contrebande et de pillier les ressources du sahara occidental pour amasser illégalement de l’argent,pour survivre et permettre de rester assis sur le miracle de la rente tourstique et dont les marocânes le disent eux-mêmes,ils n’en voient pas la couleur.Les marocânes sont des fainéants,des incapables.On va bien rigoler quand ils n’auront plus leur seul et unique ressource de survie,le tourisme.Un pays qui en realité est encore plus pauvre que pauvre,mais le fric ammasé illicitement et pour du beurre lui a permis d’accroître son économie.

    Les ganfgs ont compris et Al Qaida finira par comprendre que le ventre mou,là où il y’a du laxisme,une absence flagrante de volonté politique face au banditisme,terrorisme,trafic de drogue,c’est le maroc et le maroc sert d’épicentre à la base d’implantation de ces réseaux en Afrique du Nord et ca sera le cas pour le terrorisme.

    Le maroc laisse le cannabis prospérer,faire la loi surtout dans le rif,tolére cette culture,offre des territoires à la guerre des gangs,laisse en paix le GICM qui est justement implanté dans les montagnes du rif,au lieu de traquer ce groupe.Et comme si tout cela ne suffisait pas,depuis un certain temps,le maroc abrite une base américaine dans le sahara marocâne.Le pays étant très fragile,vulnérable sur le plan militaire comme sur tous les autres plans et étant très dépendant du monde,comme dépendant de l’aumôme américain et du FMI.Et la présence de cette base irrite le GICM,L’AQMI et les mafia de gangs,drogue et les pousseront à faire du maroc un champ de bataille pour contrer l’armée américaine et cela risquera d’avoir indirectement des effets sur toute la région.
    Et c’est à cause de qui?Et c’est à cause de qui?Du maroc.

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom