Top

Californie : la sécheresse inquiète certaines personnalités

le 14 septembre 2014 à 12:26 

Sécheresse en Californie

Sécheresse en Californie

Depuis plusieurs années, l’Etat californien connait des vagues de sécheresse sans précédent. Pour un pays toujours prompt à soutenir les doctrines climato-sceptiques, ces catastrophes climatiques risquent de constituer un terrible retour à la réalité. Pour certaines personnalités, comme le français Richard Attias, une prise de conscience est nécessaire de la part des américains.

Pour la droite et une grande partie de la société civile américaine, les avertissements sur le réchauffement climatique ne sont fondés que sur de simples rumeurs, de fausses allégations ou même, résulteraient d’un complot international destiné à affaiblir économiquement les Etats-Unis à l’échelle mondiale. Si un quasi-consensus existe parmi les pays du monde pour prendre des mesures fortes et efficaces pour réduire ou du moins ralentir le réchauffement climatique, la première puissance du monde reste à l’écart des négociations et n’a toujours pas ratifié le protocole de Kyoto. Cependant, l’actuelle sécheresse californienne pourrait bien sonner le glas de cette imperméabilité américaine face à l’évidence du réchauffement climatique. En effet, depuis trois ans, la situation se fait de plus en plus catastrophique en Californie.

“Pray for Rain” peut-on même lire sur les murs des fermes californiennes. Toujours plus, les agriculteurs puisent dans les nappes phréatiques et fragilisent le niveau des eaux souterraines, avec des conséquences qui pourraient être terribles pour cet Etat américain, symbole de l’opulence et de la démesure hollywoodienne. Mais de cette catastrophe climatique pourrait surgir quelques espoirs pour l’avenir. En effet, une réelle prise de conscience semble apparaitre peu à peu, notamment au sein du camp républicain, où les langues se délient et les déclarations inquiètes se multiplient. Ce fut ainsi le cas de la candidate républicaine Terri Lynn Land, qui a reconnu le réchauffement climatique comme étant “absolument” une réalité. Encore isolée, cette déclaration ne manquera pas de faire bouger les lignes au sein du Parti.

Pour le français Richard Attias, il est nécessaire d’accélérer le mouvement. A l’origine du prochain New York Forum, qui se tiendra dans une dizaine de jours dans la capitale économique des Etats-Unis, il espère orienter le débat sur “les implications économiques du réchauffement climatique” et ainsi faire sauter les verrous qui bloquent la société américaine.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom