Top

La liberté de la presse à l’heure du terrorisme :

le 16 janvier 2015 à 16:31 

LLiberté-dexpression-1a liberté d’expression est inscrite comme premier amendement de la Constitution américaine. Sur le plateau de Canal +, l’ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, affirmait même que « la liberté de la presse c’est l’apanage de la démocratie ». Pourtant, le spécialiste de l’Afrique Jean-Yves Ollivier, souligne avec l’exemple Burkinabe que la complexité de la modernité empêche de limiter la démocratie à la liberté de la presse. De son côté, Mathieu Slama le spécialiste de la communication de crise à Publicis Consultants estime que l’apparition de l’Etat Islamique aura des conséquences sur la régulation des médias dans le monde arabes…

La liberté de la presse, une condition insuffisante pour la démocratie ?

Avec l’arrivée au pouvoir du Président du Burkina Faso, Michel Kafando, une nouvelle page de l’Histoire du pays est en train de s’écrire. Pour ancrer le régime démocratique dans les esprits, on apprenait ainsi que « toutes les parties de la société civile recevront, dans les prochains jours, un calendrier électoral ».

Autre facteur garant de la démocratie, la liberté de la presse permet autant que les élections de s’assurer du fonctionnement démocratique d’un régime. A ce titre, l’ancien conseiller de Jacques Chirac en Afrique, Jean-Yves Ollivier note qu’avant le départ de Blaise Compaoré, « il y avait une liberté de presse enviable au Burkina Faso – il n’y a qu’à voir “Le Journal du Jeudi” et les traits acérés du dessinateur Damien Glez ».

La liberté de la presse tout de même attaquée par les terroristes ?

En France les récentes attaques contre la liberté d’expression montrent qu’il s’agit effectivement d’un sujet sensible encore à notre époque. Les ennemis de la démocratie se trouvent également être des ennemis de la liberté de la presse confirmant ainsi que les deux vont plus ou moins de pairs…

En solidarité avec la France, le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé affirmait au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo : « Le tragique attentat de ce jour touche à un symbole de la liberté d’expression dont la défense a toujours été au cœur de l’humanisme et des valeurs universelles chères à la France ».

Les nouvelles méthodes terroristes à l’image de l’EIIL

Surtout que la liberté de la presse risque d’avoir un rôle décisif dans l’implantation de Daesh dans le paysage géopolitique. Ces extrémistes arriveront-ils à s’implanter durablement dans la région ?

Mathieu Slama qui décrypte la communication de cette nouvelle entité explique en citant Romain Caillet « que l’EIIL se voit comme un véritable Etat en fonctionnement» ; il sera donc confronté tôt ou tard à la question de la régulation des médias…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom