Top

Miss France : Maurice de Waleffe le créateur controversé du concours

le 16 décembre 2019 à 4:16 

Il fut un temps, où il n’y avait pas de concours Miss France, maintenant, cela nous paraît impossible tellement le rendez-vous est inscrit dans nos routines annuelles. Le concours ne s’étant pas propulsé sur le devant de la scène tout seul, il y a donc un inventeur du célèbre concours de beauté, et ce n’est pas Geneviève de Fontenay. Il s’appelle Maurice de Waleffe, et c’est en 1920 que ce Belge a lancé cet événement. Un personnage Monsieur de Waleffe, pas vraiment féministe et franchement réactionnaire.

Tout d’abord, revenons sur les raisons de cette création. C’est une des conséquences du drame qu’a représenté la Première Guerre mondiale. Notre Belge à particule, veut redonner le goût à la vie et de l’ardeur à ces jeunes gens revenus traumatisés du front. Il s’agit, de ne pas se laisser aller et relancer la natalité nationale. Pour cela, il décide de créer un concours rendant hommage à la beauté féminine et au bon goût, loin de toutes ces excentricités décadentes, qui commencent à fleurir en matière artistique.

La première de ce concours se passe d’une manière étrange. Il s’agit d’un vote organisé dans les cinémas parisiens en 1920. On y diffuse les photos de jeunes femmes présélectionnées par un jury, à 95 % masculin. C’est Agnès Souret, une jeune femme d’Espelette, la patrie des piments dans les Pyrénées-Atlantiques qui l’emporte. Elle y gagne une célébrité aussi immédiate qu’éphémère, qui en fera une vedette de cinéma et de cabaret. Les Folies Bergère lui font un pont d’or pour l’exhiber dans un panier en lançant des fleurs aux spectateurs. Elle refuse d’aller aux Etats-Unis, où P.T. Barnum, le magnat américain du spectacle a lancé simultanément Miss América.

Tout ce déploiement, ne convient pas au réactionnaire Monsieur de Waleffe. Il faudra attendre 5 ans pour la 2e édition. Cette fois, place à un jury trié sur le volet, le modèle étant les Jeux olympiques du baron de Coubertin. Il convient de mettre en avant des valeurs traditionnelles et patriarcales. De la présentation et de la mise en valeur oui, de l’émancipation et de la remise en cause de valeurs non.

Il faut dire, que Monsieur de Waleffe est issu de la haute bourgeoisie. Il est à Paris pour faire carrière, pour cela, il profite de sa particule et du portefeuille maternel. C’est un grand reporter, qui deviendra tour à tour, patron de quotidien, éditorialiste, écrivain ou encore chroniqueur mondain.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Ce “va-t-en guerre” s’oppose au pacifisme d’un Jean Jaurès, qu’il appelle carrément à fusiller peu avant le début de la Première Guerre mondiale. Au début des années 1930, Benito Mussolini et son régime deviennent son idéal politique et il préfère voir la femme restée à la maison et se contenter d’être regardée et pas de regarder. Sinon, il est partisan par exemple, du retour de la culotte pour les hommes, au détriment des pantalons devenu informes.

On l’a bien compris, le modernisme n’est pas sa tasse de thé et pourtant, si Maurice de Waleffe n’est pas toujours satisfait des opportunités de carrière qu’offre son concours à des jeunes femmes, il a tout de même, la conviction du portefeuille. Il crée dès la fin des années 1920, Miss Liban, Miss Algérie, Miss Russie et il obtient même des subventions publiques pour la création de Miss Outre-Mer, toujours pour relancer la natalité.

Ultime ironie, ce chantre du bon goût et de l’ordre, sera dénoncé par la façon dont il gagne sa vie sur le dos des jeunes femmes. Il faut dire, qu’il organise des dîners où il facture à des hommes le fait de guetter les candidates à l’entrée du restaurant (20 francs) et à d’autres hommes le fait de dîner en leur compagnie (150 francs).

Terminons par cette citation de l’intéressé qui le situe bien, “l’homme est une force en mouvement, tandis que la femme est une harmonie au repos”.

Crédit photo : Christophe Orange

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 3,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom