Top

Turquie : Fethullah Gülen, le coupable désigné

le 17 juillet 2016 à 8:29 

Fethullah Gülen_photo de kb_indLa tentative de coup d’État en Turquie a fait apparaître un personnage sur le devant de la scène, Fethullah Gülen. C’est un imam, exilé depuis plusieurs années dans une petite ville des États-Unis, et c’est surtout l’ennemi juré du président turc. Il est donc, tout naturellement désigné, comme étant derrière les derniers évènements survenus.

A première vue, cet homme âgé de 75 ans apparaît bien inoffensif. Il vit depuis 1999, dans les Poconos, une région montagneuse et boisée de Pennsylvanie au nord-est des États-Unis. Cependant, il est à la tête d’un mouvement puissant qui s’appelle Hizmet (service, en Turc). En Turquie, c’est un vaste réseau d’écoles (mais aussi partout dans le monde), d’ONG et d’entreprises.

Le Hizmet fonctionne un peu comme les mormons américains, tous ses sympathisants sont tenus de donner du temps ou de l’argent à l’organisation. Cela donne une grande puissance financière, et une grande influence dans de nombreux domaines comme  les médias, la police et la magistrature.

Cet imam préconise un islam ouvert à l’éducation, et aux sciences ainsi qu’au dialogue interreligieux, notamment inspiré du soufisme. En cela, il est la cible des défenseurs de la laïcité en Turquie.

Recep Tayyip Erdogan et Fethullah Gülen ont été alliés, car l’actuel président turc a profité du Himzet dans son ascension, et la mise en place de son pouvoir. Cependant, l’ancien ami est devenu gênant après un scandale de corruption de la fin 2013, qui a touché le cercle intime du président.

Depuis, Erdogan accuse l’imam d’avoir mis en place un “État parallèle” destiné à le renverser.

On attend les preuves….

Crédit photo :  kb_ind

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom