Top

Libye – Kadhafi : “L’Otan, ce sont des lâches”

le 18 juin 2011 à 17:24 

Le dirigeant libyen a averti, hier, que l’Otan sera vaincue et qu’elle ne réussira pas à contraindre son régime à introduire des changements dans son pays.

«Ils seront vaincus, l’Otan sera forcément vaincue», a dit le «Guide» dans son message diffusé par la Télévision. «Nous sommes décidés à ne rien changer dans notre pays si ce n’est par notre propre volonté et loin des avions de l’Alliance», a-t-il ajouté.

«Nous résistons, nous combattons, s’ils descendent au sol, nous les attendrons, mais ce sont des lâches, ils n’oseront pas», a-t-il menacé sur un ton de défi, en référence aux forces de l’Otan qui commandent depuis fin mars l’intervention militaire menant des raids aériens sur mandat de l’ONU. Le colonel Kadhafi a appelé les Libyens à se préparer à libérer leur pays : «Préparez-vous hommes et femmes à libérer la Libye toute entière».

Alors que la rébellion a démenti tout contact avec Tripoli, comme l’avait affirmé un émissaire russe, le Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi a quant à lui confirmé des contacts avec les rebelles. «Nous sommes en contact avec toutes les parties», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. «Notre porte est ouverte à tous et nous sommes en contact avec toutes les parties», a déclaré le chef du gouvernement de Tripoli, lors d’une conférence de presse. Interrogé sur le démenti opposé dans la journée aux informations sur des négociations entre le régime et les rebelles, Baghdadi Mahmoudi a répondu : «Demandez aux renseignements égyptiens, français, norvégiens et tunisiens, ils vous diront la vérité.» Nous sommes sûrs de nos rencontres et tout est enregistré», a-t-il poursuivi.

«Nous sommes sûrs que les rencontres ont eu lieu dans ces pays», c’est-à-dire en Egypte, en France, en Norvège et en Tunisie, et «nous allons leur répondre avec les noms des personnes qui ont participé à ces rencontres du côté des rebelles», a ajouté le Premier ministre. L’émissaire russe pour l’Afrique, Mikhaïl Marguelov, en visite à Tripoli, avait affirmé jeudi que «des contacts directs entre Benghazi (fief de la rébellion dans l’Est) et Tripoli sont déjà en cours». Le Premier ministre libyen a, par ailleurs, accusé l’Otan de commettre des «crimes de guerre et des crimes contre l’humanité», affirmant que l’Alliance était «entrée dans les 72 dernières heures dans une nouvelle étape de son agression contre le pays en visant directement des installations civiles», notamment un hôtel bombardé jeudi et une université visée hier à Tripoli. Il a appelé à «une réunion urgente» de l’Onu pour examiner «les crimes commis par l’Otan contre des civils en Libye»

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom