Top

Sahel : rien ne peut se faire sans l’Algérie pour lutter contre le terrorisme

le 18 septembre 2011 à 14:13 

La coopération dans la lutte antiterroriste dans a région subsaharienne “ne peut se faire si on ignore l’Algérie”, qui a une longue expérience et l’expertise en la matière, a affirmé samedi à Alger le président du Centre international de recherche et études sur le terrorisme (CIRET), M. Yves Bonnet.

“L’Algérie, un pays qui a la meilleure expérience en matière de lutte antiterroriste, a surmonté seul ce genre d’agression et gagné en maturité”, a indiqué M. Bonnet lors de la rencontre internationale sur le thème “Le danger de la menace terroriste à la lumière de la situation en Libye”.

Rappelant que l’Algérie a subi “un assaut frontal terroriste d’une extrême violence”, il a appelé à reconnaître à ce pays “cette grande victoire sur le terrorisme remportée par ses propres moyens dans l’indifférence internationale”.

“Il faut que nous ayons, aujourd’hui, l’humilité et l’honnêteté de reconnaître à l’Algérie cette grande victoire remportée par ses propres moyens dans l’indifférence internationale, singulièrement celle de la France”, a-t-il dit.

Pour M. Bonnet, “l’Algérie apparaît aujourd’hui comme un pays fort stable qui ne peut être menacé dans son existence par le terrorisme”, ajoutant qu’”il n’y aura pas de déstabilisation de l’Algérie”. Il a appelé aussi à une coopération internationale “étroite” et “poussée” pour faire face aux menaces terroristes ou à celles, subséquentes, comme le trafic d’armes et de drogue et les criminalités de toutes natures.

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

“Pour avoir cette coopération poussée, il est évident que les pays concernés doivent avoir la même vision de la situation, doivent formuler les mêmes appréciations, et avoir les mêmes faits pour ensuite en discuter”, a-t-il suggéré.

Il a appelé à mettre en place une “réelle” coopération militaire basée par exemple sur l’observation satellitaire effectuée par un certain nombre de pays comme les Etats-Unis d’Amérique et la France et qui permet de repérer facilement des convois acheminant des armes ou de la drogue à travers les frontières.

“Ces observations doivent être communiquées à l’Algérie”, a-t-il estimé, tout en appelant à travailler ensemble pour endiguer le phénomène du terrorisme et de ses connexions.

Concernant la situation en Libye, il a rappelé notamment le principe onusien de non ingérence dans les affaires intérieures d’un pays, affirmant que l’intervention militaire était “toujours génératrice de conséquences que l’on ne mesure pas”.

Il a dénoncé, par ailleurs, “la politique des deux poids deux mesures”, concernant l’application immédiate des résolutions relatives à la Libye et non celles concernant la Palestine.

“Les résolutions onusiennes doivent s’appliquer à tout le monde”, a-t-il insisté, rappelant celles appliquées pour la création de l’Etat d’Israël et qui demeurent à ce jour non appliquées pour la Palestine.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom