Top

Conflit en Libye : La Russie pour une solution négociée

le 21 juillet 2011 à 16:18 

Le départ de Tripoli de Mouammar Kadhafi n’est «pas sujet à discussion», a déclaré le ministre libyen des Affaires étrangères à l’issue d’un entretien avec son homologue russe.

Le chef de la diplomatie du leader libyen Mouammar Kadhafi a été reçu hier à Moscou dans une nouvelle tentative de la direction russe, qui critique l’ingérence occidentale en Libye, de trouver une solution négociée entre le régime en place et les rebelles.

«La question du départ de Kadhafi n’est pas sujet à discussion», a affirmé Abdelatif Obeidi, à sa sortie d’entretiens avec son homologue russe Sergueï Lavrov, qui ont duré une heure environ. «Nous discutons de l’initiative de l’Union africaine, qui vise à mettre un terme à la guerre et à l’effusion de sang», a-t-il ajouté. Obeidi est le responsable libyen de plus haut rang à se rendre en Russie depuis le début du conflit il y a cinq mois. «La position de la Russie est sensée et réfléchie», a-t-il déclaré.

La Russie, qui joue un rôle particulier dans cette crise, dénonçant l’intervention des alliés occidentaux contre le régime du colonel Kadhafi, n’a eu de cesse de prôner la fin de l’ingérence et une solution négociée. Le chef de la diplomatie libyenne «a exprimé l’intention de Tripoli de coopérer de manière constructive avec la partie russe» pour trouver une solution négociée, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué après les entretiens.

Moscou y affirme avoir obtenu «la confirmation nette et sans équivoque par Tripoli de son intention de se conformer à l’esprit et à la lettre des résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU».

Le président russe, Dmitri Medvedev, avait estimé mardi dernier au cours d’une visite en Allemagne qu’un compromis était toujours «possible» en Libye entre le régime et les rebelles. La Russie était convenue en juin avec les Occidentaux que le dirigeant libyen devait partir. Mais, elle a refusé de reconnaître avec les Occidentaux, réunis au sein du groupe de contact, le Conseil national de transition (CNT), instance dirigeante de la rébellion libyenne, comme «seule autorité» du pays

Moscou a tenté de jouer un rôle de médiateur dans ce conflit, joignant ses efforts à ceux du président sud-africain Jacob Zuma. La Russie s’est aussi abstenue avec la Chine lors du vote au Conseil de sécurité de la résolution 1973 qui a permis l’intervention internationale en mars et a vivement dénoncé les conditions de sa mise en oeuvre.
Le leader libyen Mouammar Kadhafi,

toujours combatif s’est dit, pour sa part, prêt à résister jusqu’au bout. Il a affirmé qu’il ne céderait pas. «Des millions de Libyens sont à mes côtés. Nous sommes chez nous et nous nous battrons jusqu’à la dernière goutte de notre sang pour défendre notre honneur, notre pétrole et nos richesses», a-t-il dit dans un nouvel enregistrement sonore hier mercredi.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

2 Réponses à “Conflit en Libye : La Russie pour une solution négociée”

  1. robs 21 juillet 2011 17:09

    L Otan doit partir. La coalition doit se retirer avec armes et bagages. Les Libyens ne veulent pas d eux et encore moins des traitres de Benghazi qui depuis toujours ont eu le pouvoir en Libye et l ont toujours vendu aux etrangers. Le roi Idriss n etait qu un valet des Italiens, anglais/francais et le Cnt , la voix de ses maitres. On detruit un pays prospere, stable, on tue des civils pour s approprier les richesses libyennes et on laisse le chaos dans la region avec des salfistes et des armes qui pourriront la vie des africains. Honte a l occident, honte aux profiteurs et honte au CNT qui vend la vie des libyens au moindre prix.

  2. mehdi 21 juillet 2011 16:48

    ALLAH dit (lorsque l’arrêt prononcé contre eux devra être appliqué nous ferons surgir de terre a leur intention une bête qui proclamera que les hommes n’étaient pas convaincus de nos signes) 82 sourate les fourmis cette bête parmi nos la télévision si ce n’est pas la télévision cette bête ALLAH transforme Kadhafi a un sanglier ou un singe comme les criminels a l’époque de Prophète Moïse a des singes et les criminels a l’époque de Jésus a des sangliers et Kadhafi avec ces crimes dépasse ces criminels avec cette canicule en Usa la fin du patron de ces criminels de Kadhafi et les ennemis de coran satan

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom