Top

La NASA ou le voyage d’une sonde en territoire hostile et brûlant

le 21 août 2018 à 18:47 

Nous savons tous, que s’approcher d’une source de chaleur extrême, peut faire fondre n’importe quels matériaux. Donc, s’approcher du soleil, semble être une idée complètement utopique, voire loufoque. Pourtant, pour la NASA, ce sera chose faite cet été. En effet, elle s’apprête à envoyer une sonde au plus près du soleil, sans que celle-ci fonde.

Parker Solar Probe, est le nom de la sonde, et sa mission, sera de s’approcher le plus près possible du soleil. Comme vous pouvez vous en douter, les températures y sont considérables. Elles varient d’environ 5 300°C à sa surface, à 5 millions de degrés sur la couronne et au cœur du soleil, la température avoisine 15 millions de degrés.

Pour protéger la sonde, la NASA a recouvert le côté qui sera en face du soleil, d’une peinture céramique blanche et brillante, afin de renvoyer autant de lumière du Soleil que possible. Ce côté mesure environ 2,40 mètres de diamètre et il est doté d’un écran de blindage. Parker Solar Probe, est pour le moment l’engin spatial, le plus rapide. La sonde pèse 685 kg, et elle sera en orbite à 5 millions de kilomètres de l’étoile.

La technologie de protection de la sonde, réside dans la différence entre température et la chaleur, ainsi que dans la densité de l’espace. Pour mieux comprendre, Susannah Darling scientifique à la NASA, explique, « pensez à la différence entre un four chaud et une casserole d’eau bouillante. Vous pouvez plonger votre main dans le four, pas dans la casserole, dans l’eau, votre main interagira avec plus de particules. Pareil pour ce qui concerne le voyage à la surface du Soleil, la couronne solaire a une densité relativement faible, donc la sonde solaire interagira avec moins de particules chaudes et ne recevra pas autant de chaleur ».

Pour les scientifiques et les astrophysiciens, il s’agit d’un défi, défiant tout entendement. Pour eux, ce serait une extraordinaire avancée, que d’en connaître un petit peu plus sur cette étoile de notre système solaire, car il s’agit de l’étoile la plus proche de la terre. Cependant, ils devront avoir beaucoup de patience, car la sonde ne pourra prendre des échantillons sur les couches extérieures de l’atmosphère solaire, qu’en 2023-2024.

Tant d’énigmes et de questions, restent en suspens pour les scientifiques, alors espérons que la sonde résistera aux assauts de la chaleur, et qu’elle mènera sa mission avec succès.

Crédit photo : NASA HQ PHOTO

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom