Top

Nadia-el-Fani : La Tunisie laïque est toujours là

le 24 décembre 2011 à 16:16 

Nadia El Fani, réalisatrice du film "Inch'Allah".

Nadia El Fani le cri haut est fort “La Tunisie laïque n’a pas dit son dernier mot

La réalisatrice franco -tunisienne Nadia El Fani  va présenter au cinéma le Cratère, le documentaire, « Inch’Allah».Le documentaire a été réalisé en août 2010 pendant le ramadan, à l’époque de Ben Ali.  Il est basé sur la réflexion de la place de la religion dans la société tunisienne. A l’époque,  même avec une répression très présente, la révolution était déjà très présente dans l’air du temps. On ressentait le bouillonnement de la cocotte qui était sous pression.

Trois mois après, le couvercle sautait et tout éclatait.L’ état du pays au moment où le documentaire était réalisé était grave. Un tournant était engagé car depuis des années, la Tunisie s’islamisait petit à petit. Même un des gendres de Ben Ali avait lancé une radio qui diffusait le coran du matin au soir en boucle.

Les résultats des élections ont été dans la même ligne et même les islamistes ont été les premiers surpris des résultats. Pour arriver à ce résultat, ils ont bien jouer la carte de leur répression sous Ben Ali et de l’argent venu de l’étranger.

Mais la Tunisie laïque n’a pas dit son dernier mot, les tunisiens sont instruits et sauront juger les islamistes. Le principal reproche qu’on continue à leur faire c’est de n’avoir pas participé à la révolution de Jasmin mais d’en avoir récolté les fruits.

Ce documentaire sera suivi d’un débat à 20 h 45 au cinéma le Cratère, 95 Grande Rue Saint-Michel à Toulouse et dans d’autres villes bientôt.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom