Top

La livraison des colis par La Poste n’est plus ce qu’elle était

le 28 février 2020 à 4:25 

Le sujet devient particulièrement sensible avec en toile de fond, la multiplication des achats sur Internet et l’explosion des colis livrés en France. Cette importance grandissante, devrait inciter à être plus performant, or il ressort que les plaintes sont de plus en plus nombreuses. Elles concernent des colis mal livrés ou endommagés, mais aussi des avis de passage délivrés sans avoir sonné, laissés sous le paillasson ou non livrés. Si les faits ne sont pas contestés, les explications par contre sont de plusieurs ordres.

À première vue, on pourrait faire remarquer qu’il est potentiellement normal d’avoir plus de soucis, s’il y a plus de colis envoyés. En effet, le groupe La Poste est en effet le leader de la livraison au domicile des particuliers. En 2018, 335 millions de Colissimo ont été livrés. Cela représente une augmentation de 68 % des colis livrés en France depuis 2013. La Poste assure distribuer un million de colis en moyenne par jour en France et jusqu’à 2,8 millions par jour pendant la période de fin d’année.

Cependant, le “toujours plus” a ces limites. La quantité semble prendre le pas sur la qualité. La notion de service public s’efface devant les contingences de la rentabilité. La Poste doit faire face à un afflux qui modifie les conditions de travail. Pour franceinfo un facteur exerçant en campagne dans l’ouest de la France n’hésitent pas à dire, “en dix ans, la Poste s’est dégradée. Il y avait à l’époque une belle qualité de service pour moi hors norme, qui se perd depuis trois ans, qui s’en va en déconfiture. La notion de service public, elle n’est plus là”. Pour lui, une journée, c’est de 40 à 50 objets à distribuer.

En ville, par exemple, des facteurs ne sonnent plus chez les gens, alors qu’ils n’ont pas le droit. Pour mieux comprendre, il faut savoir que la tournée est chronométrée et qu’ils doivent rentrer à une heure précise. Sur le terrain, les facteurs sont donc parfois confrontés a un dilemme. La moindre anicroche dans la tournée et il faut rattraper le temps pour tenir les contingences horaires.

Le sort des facteurs n’est rien a coté des livreurs des sous-traitants que la poste utilise, notamment pour la livraison du dernier kilomètre. Lorsque les salariés de La Poste ont une centaine de colis à distribuer par jour maximum, les livreurs en sous-traitance peuvent en avoir jusqu’à 250.

Si les faits sont là et le mécontentement réel, par contre les visions des choses diffèrent. Certains y verront un refus  de certains privilégiés habituer à des conditions de travail très favorables, de passer à la vitesse supérieure et d’accepter des cadences plus rapides. Pour d’autres, ce sera une dérive dangereuse et inarrêtable du toujours plus, pour toujours moins, et moins cher.

Si on veut un prendre de hauteur à propos de tout cela, on peut se poser la question de savoir si c’est bien grave que certains de nos achats arrivent avec un jour de plus, mais dans de meilleures conditions. La fébrilité presque infantile parfois que suscite l’attente d’un “gadget” venant de Chine, chez nos contemporains laisse parfois songeur.

Crédit photo : La poste

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom