Top

Comptage des manifestants : Une technique pour stopper les polémiques

le 28 mai 2015 à 6:08 

Manifestation en hommage aux victimes de Charlie Hebdo_photo de Thomas BressonIls étaient 300 000 selon la police, 1 400 000 selon les organisateurs. Ce sont les chiffres de la  « Manif pour Tous » du 24 mars 2013 et c’est l’un des exemples de la difficulté à compter le nombre de personnes dans une foule. D’après une étude anglaise publiée le 27 mai, il est possible d’estimer la taille d’une foule grâce aux données mobiles et les réseaux sociaux.

Voilà une technique qui peut mettre fin à la querelle des chiffres automatiques après de nombreuses manifestations. Trois chercheurs anglais proposent d’employer une nouvelle méthode. Ils ont réussi à discerner «une forte corrélation entre le nombre de personnes présentes dans un espace restreint et l’activité enregistrée par les fournisseurs de téléphonie mobile et le réseau social Twitter ». Pour leur démonstration, les trois scientifiques ont choisi deux endroits, à Milan, en Italie : le stade de San Siro lors d’un match de football et l’aéroport de Linate, car il est facile d’obtenir le nombre quasiment exact d’individus. Ils ont ensuite examiné les données fournies par les téléphones portables, ainsi que les messages postés sur Twitter (repérables grâce à la géolocalisation) pendant deux mois. Le résultat montre bien une relation entre ces données et le nombre de personnes présentes. Elles varient au même moment et dans les mêmes proportions. Le pourcentage d’erreur est de 13 %. On est donc très loin des estimations classiques qui varient de 1 à 10. Cette méthode ne semble hélas pas encore à l’ordre du jour en France.

Wait and see !

Crédit photo : Thomas Bresson

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom